BELGIQUE

Rachat d’Elicio: la SRIW prête à faire une offre compétitive

Rachat d’Elicio: la SRIW prête à faire une offre compétitive

Photo News

La société régionale d’investissement de Wallonie (SRIW) est prête à déposer une offre «compétitive» pour racheter Elicio, une des filiales dont s’apprête à se défaire Nethys.

La SRIW, qui contribue au développement économique de la Région wallonne, a indiqué vendredi dans un courrier à la présidente d’Enodia Muriel Targnion que «si une procédure ouverte de vente d’Elicio était lancée», elle pourrait «(après bien entendu analyse des données financières précises relatives aux différents actifs) réunir un consortium, composé notamment d’industriels, d’investisseurs du secteur et/ou d’acteurs financiers, en vue de remettre une offre qui serait probablement très compétitive par rapport à l’offre commentée par la presse». Déjà active dans l’éolien offshore, la SRIW fait valoir son expertise.

Sur Twitter, le président de la SRIW Olivier Vanderijst a confirmé, après la publication de ce courrier par le site internet du Soir, «la volonté de participer à une procédure ouverte et transparente, en consortium avec d’autres, au bénéfice des communes actionnaires».

Active dans l’éolien, Elicio est une des filiales dont s’apprête à se défaire Nethys. Elle est promise, pour un euro symbolique, à la société Ardentia Holding de l’homme d’affaires liégeois François Fornieri, moyennant le remboursement à Nethys d’un emprunt de 265 millions d’euros. Seul le tandem Fornieri-CMI a été consulté, il n’y a pas eu d’appel au marché, rappelle Le Soir.

Nethys est la filiale de l’intercommunale liégeoise Enodia, anciennement Publifin.