Licenciement à Télé MB: les instances de la chaîne restent derrière le rédacteur en chef

Le bureau de gestion de la chaîne locale Télé Mons-Borinage a renouvelé sa confiance à l'égard du rédacteur en chef après une motion de méfiance du personnel consécutive au licenciement d'un journaliste. Le conseil d'administration, réuni vendredi après-midi, a été informé de la situation.

Un journaliste-présentateur de la chaîne locale Télé Mons-Borinage (Télé MB), Jérémie Baise, a été évincé samedi dernier par sa hiérarchie. Des membres du personnel de la chaîne ont pris position pour le journaliste et ont envoyé une motion de méfiance à l'encontre du rédacteur en chef, Pierre-Jean Burion.

Jeudi, le bureau de gestion de l'entreprise avait indiqué dans un communiqué que, "sur base des explications données par l'équipe de direction", les membres du bureau s'étaient accordés pour "renouveler leur confiance au rédacteur en chef". "En effet, il est apparu que le journaliste présentateur n'était plus en adéquation avec les valeurs et les missions portées par la télévision locale. Dans ces conditions, la fin de la collaboration apparaissait comme inéluctable", indiquaitle communiqué du bureau de gestion, relayé par le directeur général de la chaîne, David Flament.

Vendredi, en fin de journée, le conseil d'administration a été réuni. "La réunion visait simplement à informer les membres du CA du dossier", a indiqué David Flament, sans formuler d'autres commentaires.