Un dispositif de signalisation dynamique des parkings a été mis en place afin d'améliorer la mobilité au centre-ville de Liège. Grâce à un partenariat avec une quinzaine de parkings payants, l'objectif est de rendre la mobilité plus intelligente en facilitant la recherche d'une place de stationnement", a indiqué vendredi Gilles Foret, échevin de la Moblité à Liège.

Le dispositif comprend huit écrans placés aux principales entrées de ville ainsi qu'une trentaine de panneaux en bordure de ville. Les écrans informent du nombre total de places de stationnement disponibles pour chacun des quatre circuits identifiés par une couleur (Médiacité, coeur historique, centre-ville et Liège-Guillemins) tandis que les panneaux, sur base du code couleurs, indiquent le nombre de places disponibles dans les différentes directions.

Les écrans pourront, en outre, délivrer des messages en lien avec le trafic (accident, travaux, pics de pollution...).

Cette signalisation concerne une quinzaine de parkings payants en ouvrage (souterrain ou en hauteur) ayant principalement une vocation de stationnement rotatif. Il s'agit des parkings Saint-Denis, Saint-Lambert, Magnette, Cathédrale, Saint-Paul, Cité, Neujeau, Opéra, Saint-Georges, Anneau d'Or, Central Park, Kennedy, Médiacité, SNCB gare et SNCB Plan incliné. Soit quelque 8.000 places de stationnement disponibles.

Cette initiative s'inscrit dans le cadre des réflexions menées depuis la précédente législature en vue d'améliorer la mobilité au centre-ville, où l'on estime le flux de véhicules à 130.000 par jour.

"15 à 20% des voitures qui entrent en ville aux heures de pointe tournent pour trouver une place. Ainsi, on indique qu'il y a des possibilités et quel chemin suivre. A travers ce dispositif, on souhaite également éviter que des voitures tournent dans les quartiers à la recherche d'une place et finissent par se retrouver dans des entonnoirs", souligne l'échevin liégeois.