TOURNAI

VIDÉO | Des méduses d’eau douce dans les plans d’eau du Tournaisis

Ce qui fait la rareté des méduses d’eau douce, c’est essentiellement la difficulté de pouvoir les observer. C’est que ces cnidaires sont beaucoup plus petites que leurs homologues évoluant en mer.

Quand les conditions de température sont réunies et que l’eau est vierge de toute pollution, il n’est pas si rare que cela de voir se développer des méduses sous la surface des plans d’eau douce de notre région (dans des étangs ou des carrières immergées, par exemple).

Les observer n’est toutefois pas facile si l’on sait que la taille d’un spécimen adulte équivaut généralement à celle d’une pièce de deux Euros. Pour les plongeurs qui ont la chance et la patience de les admirer, le spectacle est de toute beauté comme vous le verrez sur notre vidéo sur laquelle figure également des images de plusieurs éponges d’eau douce comme l’on peut en voir par dizaines dans ces mêmes plans d’eau.

La méduse d’eau douce est généralement appelée Craspedacusta sowerby, du nom du naturaliste anglais, William Sowerby (1827-1906), conservateur du Royal Botanic Gardens du Regent’s Park à Londres, qui découvrit cette espèce en 1880 au sein même de ce jardin privé. On imagine qu’elle y est arrivée accrochée à une plante exotique, l’espèce vivant à l’origine dans l’un des plus longs fleuves du monde, le «Yang Tsé», en Asie.

La commercialisation mondiale des plantes exotiques explique sans doute en partie pourquoi cette méduse s’est répandue sur les quatre continents, y compris jusqu’à chez nous, et notamment dans...le Tournaisis.

Si vous voulez tout savoir des habitudes de cet animal fascinant, nous vous renvoyons sur le site du «DORIS» (Données d’Observations pour la Reconnaissance et l’Identification de la faune et la flore Subaquatiques) qui consacre de nombreux articles scientifiques à cette espèce.

Laquelle - et c’est plutôt rassurant pour les plongeurs qui les observent - ne peut se rencontrer que dans des eaux non polluées au PH quasiment neutre. Pour la petite histoire, notez que cet animal ne pèse guère plus que 4 grammes et renferme environ 99% d’eau…