Wallonie, terre d'eau

Wallonie, terre d'eau : Dernière halte à Tournai

Wallonie, terre d'eau : Dernière halte à Tournai

EdA

Tout au long de l’été, « L’Avenir » vous a proposé de partir à la découverte de la « Wallonie, terre d’eau ». Ultime étape, on embarque pour la région tournaisienne.

Toutes les bonnes choses ont une fin. Comme l’été qui se referme peu à peu, après quatorze étapes à travers les coins et recoins wallons, notre série « Wallonie, terre d’eau » se termine ce week-end par une ultime halte du côté de Tournai. Tout l’été, la Wallonie nous a dévoilé ses secrets et nous confirmer qu’il ne fallait pas nécessairement partir loin pour être dépaysé.

C’est donc la charmante ville de Tournai et sa jolie région qui nous accueille cette fois. Nous voilà parti à la découverte de la cité des cinq clochers et de ses voies d’eau, mais également du « Versailles belge » : le château de Belœil alors que les plus sportifs pour faire le plein de sensation forte du côté de la carrière de l’Orient.

 

1

La cité aux cinq clochers

C’est la cité aux Cinq Clochers qui nous accueille. Si la jolie petite bourgade à l’Ouest du pays est privée depuis peu de son pont des Trous, elle possède malgré tout de sérieux atouts. Il fait d’ailleurs toujours bon flâner sur les quais, le long de l’Escaut. La rivière qui traverse la ville a d’ailleurs joué un rôle clé dans le développement de celle-ci.

C’est sous le règne de Louis XIV que d’importants travaux ont été entrepris pour canaliser l’Escaut. Avant cela, le fleuve était plus large et les maisons tournaisiennes avaient pratiquement les pieds dans l’eau. La physionomie actuelle de l’Escaut, rectiligne avec des quais abrupts et des ponts métalliques, remonte seulement au XVIIIe siècle.

Aujourd’hui, les récents aménagements des quais permettent aux promeneurs de se balader tout en observant les façades classées, les arbres remarquables, les nombreux ponts ou encore les quartiers animés de la ville.

On pourra également prendre le temps de s’arrêter un moment sur un banc, dans une alcôve du quai des salines ou sur une terrasse d’un des nombreux cafés du quai du Marché au Poisson.

Et pour découvrir l’une des plus anciennes villes de Belgique et son riche patrimoine de manière originale, l’office du Tourisme de Tournai propose de le faire en jouant et en s’amusant. Il suffit de se procurer le sac de jeu en vente à l’office du Tourisme ou à l’Auberge de jeunesse et vous voilà parti pour tenter de libérer la ville d’un mauvais sort. Le sac contient divers ustensiles nécessaires pour mener à bien cette aventure. L’occasion notamment de découvrir l’immanquable cathédrale Notre-Dame ou le Beffroi ou de chercher après la statue de Martine et de son chien Patapouf, la jeune héroïne dessinée par Marcel Marlier.

L’adresse : quai du Marché au Poisson, 7500 Tournai

Tournai, la Cité aux Cinq Clochers

 

2

En balade le long des voies d’eau

On grimpe sur notre vélo pour la seconde étape de ce périple tournaisien. Au départ de Tournai, c’est une balade de 45 kilomètres et environ trois heures qui nous attendent. Ce circuit vous emmène dans la campagne tournaisienne jusqu’aux abords du Grand Large de Péronnes. La Wallonie picarde est un terrain de jeu idéal pour les amoureux de la petite reine.

L’itinéraire vous fera notamment visiter le village de Lesdain. L’occasion de s’arrêter un moment chez « Mystère et Boule de Glace » pour y déguster de délicieuses crèmes glacées 100 % artisanales et du jus de pomme local, sous un magnifique arbre parasol. L’endroit est idéal pour se détendre un moment, avant de repartir de la bonne pédale.

La balade se termine du côté du Grand Large de Péronnes, un magnifique plan d’eau aménagé de 45 hectares. Un endroit rêvé pour une balade en famille au bord de l’eau ou pour une pause pique-nique dans un cadre apaisant. Le site fut aménagé dans les années 60. À l’époque, il nécessita le déplacement de 4 millions de mètres cubes de terre et un investissement de 3 milliards de francs belges. Si sa première fonction est de réguler le niveau d’eau entre le canal et l’Escaut, il est surtout désormais un endroit rêvé pour pratiquer différents sports nautiques comme le jet-ski, le kayak ou encore la planche à voile.

Point de départ : Quai Saint-Brice 35 Tournai

 

3

S’envoler pour l’Orient

Nous voilà parti pour un site étonnant. Ancienne carrière de calcaire désaffectée depuis 1954, la carrière de l’Orient s’est depuis transformée en un véritable petit paradis aux multiples facettes, un havre de paix à deux pas du centre-ville de Tournai.

Aujourd’hui, l’endroit propose en effet de nombreuses activités de loisir et de détente : il y en a pour tous les goûts. Les amateurs de sensations pourront prendre de la hauteur et découvrir les cinq parcours aventure en hauteur de Ecopark Adventures. Pour les plus téméraires, celui-ci propose également des lianes, ponts de singe, passerelles, filets, murs d’escalade, de nombreuses tyroliennes dont deux de 300 mètres.

D’autres préféreront profiter de la beauté du site en embarquant sur un pédalo pour le découvrir d’un autre angle.

Une piscine intérieure et extérieure avec quatre toboggans est également accessible

Enfin, les Terrasses de l’Orient accueilleront tous ceux qui veulent juste boire un verre et profiter des derniers rayons du soleil de l’été au cœur d’un cadre enchanteur. « Nous proposons des produits locaux tant au niveau des boissons que des planches apéritives », précisent les propriétaires du lieu.

L’adresse : Rue de l’Orient 1, 7500 Tournai

Ecopark Adventures Tournai

4

Le petit paradis d’Honorine

C’est à nouveau un petit coin de paradis qui nous accueille pour la nuit. On vous propose de vous reposer du côté du Jardin du Marais à Froyenne. À cinq minutes à peine du centre de Tournai, vous voilà en pleine nature. « Le calme enchanteur de la campagne », promet Honorine Voca, sa propriétaire. Cette chambre d’hôtes de trois chambres est installée dans une maison en pierres, entourée d’un joli petit jardin. Elle n’est ouverte que depuis peu puisqu’il n’est possible d’y dormir que depuis début juillet.

Originaire de Madagascar et après être passée par l’Allemagne, Honorine s’est retrouvée un peu par hasard dans la région tournaisienne. Sans emploi après une restructuration dans la société qui l’emploie et alors qu’elle ne parvient pas à retrouver du travail, elle décide de devenir son propre patron en ouvrant sa maison à des invités. « Et j’espère pouvoir en ouvrir d’autres dans le futur », sourit-elle déjà visiblement comblée par sa nouvelle vie.

Attendez-vous à ne pas être trop dépaysés en débarquant au Jardin du Marais. « J’ai envie que mes invités se sentent comme à la maison, promet Honorine. On ne fait pas d’ailleurs pas de différente. Ce sont tous nos amis. On commence toujours pour le verre de bienvenue pour que tout le monde se sente à l’aise. »

L’adresse : Drève du Marais 8, 7503 Froyenne

 

5

Découvrir le Versailles belge

On termine nos périples de l’été par une visite dans un cadre magnifique. C’est en effet le château de Belœil qui nous accueille pour clôturer cette série « Wallonie, terre d’eau ».

Cela fait maintenant plus de huit siècles que le château trône fièrement au milieu de ses douves. Au départ, la vaste demeure seigneuriale des princes de Ligne était en fait une forteresse médiévale. Elle se transformera peu à peu en demeure de plaisance. Les fondations et les tours qui subsistent, viennent rappeler le passé des châtelains qui combattirent durant des siècles pour la paix et la sécurité du pays.

Le château est entièrement meublé et contient une riche collection d’objets d’art du XVe au XIXe siècle. Sa bibliothèque contient plus de 20 000 livres, de l’invention de l’imprimerie à nos jours.

Et après la visite du château, il fait bon se balader dans l’immense domaine, au cœur des jardins à la française. Ceux-ci alternent harmonieusement l’eau et la verdure, l’ombre et la lumière. Ils s’étendent sur 25 ha. Reconnu comme patrimoine exceptionnel de Wallonie, le jardin respecte encore scrupuleusement le dessin original qui date de 1664.

L’adresse : Rue du Château 11 7970 Belœil

Domaine du Château de Beloeil

CARNET DE VILLE  | Tournai
CARTE INTERACTIVE | Les bons plans pour vous baigner en Wallonie

Au fil de l'eau

Que faire également ?

– La cathédrale Notre-Dame et le beffroi de Tournai
Tous deux reconnus au patrimoine de l’Unesco, ils s’élèvent dans le ciel et invitent les touristes à regarder en l’air.
Place de l’Evêché 7500 Tournai

– Le Centre de la marionnette
Découvrir l’art de la marionnette sous toutes ses formes.
Rue Saint-Martin 47 7500 Tournai

Où manger ?

– Le Giverny
Quai du Marché au Poisson 6 7500 Tournai

– Moment Gourmand
Ruelle d’Ennetières, 7500 Tournai

Où dormir ?

– Les Thermes de Kain
Rue Albert 64, 7500 Tournai

– Hôtel d’Alcantara
Rue des Bouchers Saint-Jacques 2 7500 Tournai