EUROPA LEAGUE

VIDÉOS | Standard-Vitoria 2-0: ce fut compliqué, mais la réussite était liégeoise jeudi soir

VIDÉOS | Standard-Vitoria 2-0: ce fut compliqué, mais la réussite était liégeoise jeudi soir

Gavory a livré une excellente prestation, BELGA

Mission remplie pour le Standard qui a remporté un premier succès très important dans cette Europa League. Voici les 5 choses à retenir de la rencontre.

Privé de l’homme en forme, Maxime Lestienne, malade, le Standard de Liège a éprouvé toutes les difficultés du monde à se montrer dangereux devant le but défendu par Miguel Silva. Il aura d’ailleurs fallu un autobut pour placer les Liégeois aux commandes.

En fin de match, Paul-José Mpoku profitait d’une grossière approximation de Tapsoba pour doubler l’avance et placer ainsi le Standard à l’abri.

La technique du match

Arbitre: Ivanov (Rus)

Buts: Hanin csc (1-0, 66e), Mpoku (2-0, 91e)

Cartes jaunes: Bondarenko, Carcela, Agu, Vojvoda

RSCL: Milinkovic-Savic – Vojvoda, Laifis, Bokadi, Gavory – Cimirot, Bastien, Mpoku – Carcela (85e Boljevic), Limbombe (81e Vanheusden), Émond (68e Avenatti)

VITORIA: Silva – Sacko, Tapsoba, Bondarenko, Hanin – Mikel (70e Pépé), Poha, Rochinha, Evangelista (77e Pereira), Bonatini (57e Bruno) - Davidson

1.Un premier but tombé du ciel

C’est au plus fort de la domination portugaise que le Standard a pris l’avance au marquoir. Tandis que Vanja Milinkovic-Savic venait d’enchaîner plusieurs arrêts déterminants, un centre appuyé de Vojvoda dévié par l’ancien Lierrois Hanin trompait Miguel Silva, lequel n’avait pas encore eu un arrêt à faire.

2.Du réalisme à défaut de danger

Le second but des Rouches est, lui aussi, quelque peu tombé du ciel: profitant d’une grossière erreur de Tapsoba, Paul-José Mpoku n’a pas manqué l’aubaine pour fixer les chiffres définitivement au marquoir (2-0). Il faut dire que, jusque-là, le Standard n’avait eu que très peu d’occasions de but et pratiquement aucun tir cadré. Un penalty aurait même pu être sifflé en faveur des Portugais sans que l’on eut trouvé cela scandaleux. Mais les Rouches ont donc su profiter de cette seconde demi-occasion pour inscrire un second but et ainsi s’imposer.

3.Un succès très important

En débutant à domicile face à Guimaraes, le Standard devait l’emporter. C’est donc mission remplie, même si cela n’aura pas été sans difficultés. Surtout que, dans le même groupe, Arsenal a frappé fort d’entrée de jeu en s’imposant 0-3 à l’Eintracht Frankfurt.

Classement après 1 journée

1. Arsenal - 3 points (+3)

2. Standard - 3 points (+2)

3. Vitoria - 0 point (-2)

4. Frankfurt - 0 point (-2)

4.Lestienne absent

Les supporters liégeois ont eu une double surprise au coup d’envoi, concoctée par le chef de Michel Preud’homme: Arnaud Bodart et Maxime Lestienne étaient remplacés dans le onze de base par Vanja Milinkovic-Savic et AnthonyLimbombe. Si le premier changement ressemblait davantage à l’envie du coach de maintenir son gardien réserviste en haleine, le second était dicté par l’absence de l’homme en forme du moment pour raison de maladie.

5.Les Rouches en jaune

Ce premier match européen de la saison était également l’occasion pour les Rouches d’arborer leur troisième jeu de maillot: tout de jaune vêtu. C’est en effet dans cette tenue que les Liégeois disputeront leurs rencontres sur la scène continentale cette saison.

VIDÉOS | Standard-Vitoria 2-0: ce fut compliqué, mais la réussite était liégeoise jeudi soir
Ne dites plus «Rouches», mais «Chaunes»! BELGA

Un grand jour pour Gand aussi

Face à Saint-Étienne (coup d’envoi à 21 heures), les Buffalos effectuaient eux aussi leur entrée ce jeudi soir dans l’arène continentale. «Nous sommes enfin dans la phase de groupes de la Ligue Europa et nous ne sommes pas là pour faire de la figuration», a prévenu le coach, Jess Thorup, avant le coup d’envoi du match.

+ PLUS D’INFOS | « Rester les pieds sur terre »