CYCLISME

Opération Aderlas: le coureur autrichien Preidler inculpé de fraude

Opération Aderlas: le coureur autrichien Preidler inculpé de fraude

En juin, Georg Preidler avait déjà été reconnu coupable de violations des règles antidopage pour usage de méthodes interdites en 2018 par l’Organisation antidopage autrichienne. Photo News

Le coureur cycliste autrichien Georg Preidler, 29 ans, a été inculpé par la justice de fraude commerciale grave. Les autorités ont confirmé la nouvelle au journal Salzburger Nachrichten mercredi.

En juin, Georg Preidler a été reconnu coupable de violations des règles antidopage pour usage de méthodes interdites en 2018 par l’Organisation antidopage autrichienne (ÖADR), qui lui a infligé quatre ans de suspension, soit jusqu’au 4 mars 2023. Ses résultats obtenus entre le 1er février 2018 et le 5 mars 2019 date à laquelle il a été provisoirement suspendu ont été annulés.

«Les charges portent sur le recours au dopage sanguin et aux hormones de croissance avant le Giro d’Italia de 2017», ont déclaré les procureurs à Innsbruck. Preidler a attiré l’attention des autorités antidopage en février lors de contrôles pendant les championnats du monde de ski nordique à Seefeld, en Autriche, dans le cadre d’une enquête sur le dopage sanguin appelée Opération Aderlass.

Preidler a avoué avoir été client du controversé médecin du sport allemand Mark Schmidt. Il prétend toutefois qu’il s’est fait prendre du sang mais ne l’a pas récupéré. Actuellement détenu à Munich, Schmidt a coordonné des centaines de transfusions sanguines illégales. Au moins 21 athlètes de huit pays et de cinq sports différents sont suspectés dans cette enquête menée par la justice autrichienne.