MOBILITÉ ET SÉCURITÉ

Ce qu’on peut et ne peut pas faire au guidon d’une trottinette électrique: «Certains pensent que c’est un jouet»

Ce qu’on peut et ne peut pas faire au guidon d’une trottinette électrique: «Certains pensent que c’est un jouet»

Non, la trottinette électrique n’est pas un jouet pour grands enfants. ÉdA/Julien Rensonnet

Peut-on rouler sur le trottoir en trottinette électrique? Y a-t-il une vitesse limitée? Doit-on être sobre? Autant de questions qui méritent peut-être une piqûre de rappel.

+ À LIRE AUSSI | Quand la trottinette électrique se transforme en scénario catastrophe

Non, tout n’est pas permis quand on est au guidon d’une trottinette électrique. Et non, ce n’est pas un jouet pour grands enfants. C’est un mode de mobilité «comme un autre», qui implique le respect du code de la route et de règles qui ne sont pas limpides pour tous les usagers de cette solution centrale de micromobilité.

Peut-on rouler sur le trottoir?

Exemple flagrant de méconnaissance des règles à respecter quand on est «trottinettiste»: selon une enquête de Bruxelles Mobilité, plus d’un utilisateur de trottinette électrique sur quatre ignore qu’il est interdit de rouler sur les trottoirs!

«On ne peut pas rouler sur un trottoir sauf si on le fait à l’allure du pas, mais en trottinette électrique, c’est quasi impossible», juge le porte-parole de l’Institut VIAS, clairement en connaissance de cause puisque Benoit Godart est lui-même trottinettiste.

Quelle est la vitesse autorisée? Quid de l’alcool au guidon? «Certains pensent que c’est un jouet»

Autre aspect méconnu et/ou non respecté: la vitesse. «Certains usagers achètent des trottinettes sur Internet qui peuvent aller à plus de 25 km/h alors que c’est interdit et que cela n’a aucun sens (NDLR, d’autant moins qu’on parle de micromobilité)», estime Benoit Godart.

Et l’alcool au guidon? «Certains pensent que c’est un jouet, ça peut être dangereux… C’est un moyen de déplacement comme un autre. En trottinette électrique, on a vraiment besoin de tous ses réflexes. Un nid-de-poule, une branche… en trottinette électrique, ça ne passe pas. On a besoin de toutes ses facultés d’observation.» Et d’être sobre au guidon… La limite légale étant également de 0,5 g d’alcool par litre de sang pour les trottinettistes.

Interdire les trottinettes la nuit?

«D’après les urgentistes, 100% des patients qui atterrissent aux urgences après une certaine heure sont sous l’influence de l’alcool», indique le porte-parole de VIAS. «Une piste serait de les interdire durant la nuit…»

Le port du casque, s’il est vivement conseillé dans la mesure où les blessures les plus fréquentes se situent au niveau de la tête (40%), n’est pas pour autant obligatoire aux yeux de la loi. Seulement 4 % des 250 patients admis aux urgences évoqués dans une étude américaine portaient un casque au moment de l’accident.

«On en vend (des casques) qui protègent la tempe», précise Benoit Godart, qui en a lui-même un fluo pour allier «visibilité et sécurité».

Une académie «First Ride»

Dans le double souci de rappeler les principales règles du code de la route et d’apprendre les bons réflexes aux adeptes de la trottinette électrique – tels que fléchir les jambes sur une bosse ou encore tendre la jambe pour indiquer le changement de direction -, l’académie « First Ride » a été lancée, la première formation a d’ailleurs eu lieu samedi dernier.

Dans le cadre de l’appel à projets « Smart Road Safety » de la Région bruxelloise, VIAS, AloAlto et Lime ont également lancé l’étude « Safer Cities » visant à cartographier les endroits où l’infrastructure pose problème à Bruxelles.


Nos dernières videos