BRUXELLES

Attentat du Musée juif : l’avocat général requiert le rejet du recours en cassation de Nacer Bendrer

Attentat du Musée juif : l’avocat général requiert le rejet du recours en cassation de Nacer Bendrer

AFP

L’avocat général a requis mercredi, devant la Cour de cassation, le rejet du pourvoi introduit par Nacer Bendrer contre l’arrêt de la cour d’assises qui le condamne à 15 ans de prison pour assassinats dans un contexte terroriste.

Selon lui, la défense n’a présenté, dans ses conclusions écrites, aucun argument valable pouvant démontrer un vice de forme dans l’arrêt de la cour d’assises.

Le 11 mars dernier, la cour d’assises de Bruxelles avait condamné Mehdi Nemmouche à la réclusion à perpétuité pour avoir été l’auteur de l’attentat terroriste commis au Musée juif de Belgique le 24 mai 2014, dans lequel quatre personnes ont trouvé la mort. Nacer Bendrer, lui, avait été condamné à 15 ans de prison pour avoir été co-auteur de cet attentat, après avoir fourni les armes de la tuerie à son ancien compagnon de cellule.

La décision rendue par la cour d’assises est conforme, selon l’avis rendu par l’avocat général mercredi devant la cour de cassation.

Pour demander que l’arrêt de la cour d’assises soit cassé, la défense de Nacer Bendrer - le seul des deux condamnés à s’être pourvu en cassation - doit prouver qu’il y a eu une erreur en droit dans la décision rendue. Or, selon l’avocat général à la Cour de cassation, la défense n’a rien pu apporter pour le démontrer.

D’après l’un des avocats de la partie civile, Me Guillaume Lys, il existe dès lors de fortes chances pour que la Cour rejette le pourvoi introduit par Nacer Bendrer. Elle doit désormais délibérer et pourrait déjà rendre sa décision mercredi en fin d’après-midi.

Nacer Bendrer, un Français de 30 ans originaire de Marseille, s’était pourvu en cassation contre l’arrêt de la cour d’assises, contestant sa culpabilité. Lors des débats, il avait toujours nié avoir fourni les armes de l’attaque à Mehdi Nemmouche, soit ce pour quoi il a été reconnu comme co-auteur de l’attentat.

Mehdi Nemmouche, un Français de 33 ans, avait quant à lui été reconnu coupable d’être l’auteur de la tuerie et condamné à la réclusion à la perpétuité.

Les deux hommes s’étaient connus en prison, à Salon-de-Provence dans le Sud de la France.

Le 24 mai 2014, un homme armé avait pénétré dans le Musée juif de Belgique, rue des Minimes à Bruxelles, et avait tué deux touristes israéliens, une bénévole et un employé du musée.


Nos dernières videos