FOOTBALL

Le journaliste italien s’excuse après ses propos racistes: «J’aimerais rencontrer Lukaku»

Le journaliste italien s’excuse après ses propos racistes: «J’aimerais rencontrer Lukaku»

Photo News

Dimanche soir, Romelu Lukaku a une nouvelle fois été victime de propos racistes en Italie. Après les cris de singes adressés par des supporters de Cagliari lors de la 2e journée de Serie A, le Diable Rouge a fait l’objet d’un commentaire raciste et très maladroit de la part d’un analyste sportif de la télévision locale ‘Tele Lombardia’.

«La seule façon de le stopper, c’est de lui donner dix bananes», s’était exclamé Luciano Passirani, 80 ans. Immédiatement viré par le média local italien, l’analyste s’est empressé de faire son mea culpa.

«Je souhaite m’excuser personnellement avec Lukaku. J’aimerais bien le rencontrer», a-t-il déclaré à Tele Lombardie lundi soir. «Mes propos sont regrettables et j’en paie les conséquences négatives. Je ne suis pas une personne raciste. J’ai passé une des journées les plus tristes de ma vie. Je n’ai pas dormi de la nuit et je n’ai pas réussi à manger. Ce manque de tact et d’éducation n’appartiennent pas à ma façon d’être.»

«Cela fait 40 ans que je suis dans le football et je n’ai jamais eu de problèmes de comportement. Je demande pardon au joueur, à la chaîne et à tous les amis qui nous suivent», a-t-il poursuivi. «Je ne veux pas que l’on pense que je suis raciste. Je ne suis pas comme cela. Il y a plusieurs personnes de couleur dans ma famille. Ma compagne avec qui je vis depuis 17 ans est noire. J’ai également deux petites filles de couleur. Je ne suis pas raciste et je pense être une personne bien éduquée à tous points de vue», a-t-il conclu.