BELGIQUE

Dedecker réagit à la sortie de Juncker sur les côtiers: «S’ils ne l’ont pas compris, c’est qu’il était ivre»

Dedecker réagit à la sortie de Juncker sur les côtiers: «S’ils ne l’ont pas compris, c’est qu’il était ivre»

© Belga

Révolté par les déclarations fracassantes de Jean-Claude Juncker sur le traitement réservé aux francophones qui visitent la côte belge, Jean-Marie Dedecker a taclé le président sortant de la Commission.

La sortie de Jean-Claude Juncker dans le journal L’Echo de ce samedi n’a pas plu aux bourgmestres d’Ostende et de Middelkerke.

Touriste régulier de la côte belge, le président sortant de la Commission européenne avait évoqué sa tristesse face au comportement des côtiers face aux francophones. «Depuis une trentaine d’années que je pratique la Côte belge, je constate que la tolérance s’est corrigée vers le bas. Il y a trente ans, j’étais chez le boulanger, le boucher, je pouvais passer mes commandes en français. Aujourd’hui on ne l’accepte plus, donc je parle l’allemand.»

Quand j’irai au Luxembourg, je commanderai un demi-kilo de pâté fermier en néerlandais. On verra comment ils réagiront

Cette déclaration sans équivoque n’est pas passée auprès du bourgmestre de Middelkerke, Jean-Marie Dedecker, qui a tenu à défendre les commerçants de sa commune, en taclant le Luxembourgeois au passage. «S’ils ne l’ont pas compris, c’est probablement parce qu’il était ivre, ce qu’il est les trois quarts de la journée. Je lui ai envoyé une lettre lui demandant de s’excuser. Quand j’irai au Luxembourg, je commanderai un demi-kilo de pâté fermier en néerlandais. On verra comment ils réagiront», a lancé l’homme politique flamand dans une interview pour Het Laatste Nieuws.

Même s’il ne craint pas de voir sa commune égratignée par cette sortie, cet allié de la N-VA a été choqué par les propos de l’homme d’État luxembourgeois. «De telles déclarations ne conviennent pas à un président de la Commission européenne. Plus de la moitié des habitants de Middelkerke sont originaires de Wallonie, nous sommes toujours généreux», a-t-il ajouté.

Tout le monde est le bienvenu ici

Le bourgmestre d’Ostende Bart Tommelein (Open VLD) a également fait part de son incompréhension sur Twitter. «Tout le monde est le bienvenu ici, quelle que soit la langue qu’il essaie de parler.»