article abonné offert

MOBILITÉ

La politique piétonne fait du surplace à Bruxelles: «Quand on regarde où vont les gros budgets, il ne reste que les miettes aux piétons»

La politique piétonne fait du surplace à Bruxelles: «Quand on regarde où vont les gros budgets, il ne reste que les miettes aux piétons»

Se promener sur les trottoirs bruxellois relève parfois du gymkhana. EdA - Julien RENSONNET

La politique piétonne est le parent pauvre de la mobilité bruxelloise. C’est l’avis de l’ASBL Trage Wegen, qui milite pour les voies lentes en Belgique. Pour ces spécialistes à l’origine d‘une app qui recense 800km de sentiers dans la capitale, la marche y fait du surplace. C’est pourtant le moyen de déplacement N°1 à Bruxelles.