article abonné offert

Pas facile, l’artisanat

Pas facile, l’artisanat

«Cette activité a le don de me fasciner.» Thomas Vanhoutte

«Je ne pense pas qu’on puisse vraiment vivre de la création pure et dure. Cet artisanat demande beaucoup de temps pour sa confection et, hélas, on ne peut pas vendre tous les couteaux à 250 euros comme le demanderait l’investissement temporel qu’on y met.»