POLÉMIQUE

L’agent de liaison Maingain hérisse le MR

L’agent de liaison Maingain hérisse le MR

Olivier Maingain comme agent de liaison: le MR n’en veut pas; il entend bien jouer son rôle Photo News

La mission d’agent de liaison entre la Région bruxelloise, la Région wallonne et la Fédération Wallonie-Bruxelles confiée au cœur de l’été à Olivier Maingain semble avoir pris un peu de plomb dans l’aile à la suite des récentes négociations pour la constitution de nouvelles majorités en Wallonie et en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Selon le site de la télé d’information continue LN24, les libéraux ont fait pression pour qu’aucune coopération ne soit accordée par la Région wallonne et la Fédération à M. Maingain dans le cadre de ses nouvelles fonctions. Et ce mardi soir, Willy Borsus, négociateur réformateur de l’arc-en-ciel, a confirmé la chose. «Il a été convenu lors des négociations (avec le PS et Écolo) de ne pas coopérer avec cette structure d’agent de liaison», assure-t-il. «Il ne vous aura d’ailleurs pas échappé que l’accord de majorité n’en fait aucune mention».

«Je ne crois pas que les Bruxellois vont céder à ce chantage des libéraux», a répliqué M. Maingain auprès de Belga.

Accueil «vert» favorable

Du côté d’Écolo, l’accueil de l’accord de majorité semble plutôt bon, à l’avant-veille de l’assemblée générale qui verra les militants se prononcer sur la participation aux gouvernements wallon et francophone.

Si l’assemblée est souveraine, les contacts entretenus au cours des négociations entre les négociateurs et les parlementaires, et le Conseil de fédération d’Écolo, devraient conjurer toute surprise.