IXELLES

Ixelles habillera ses employés de vêtements équitables et durables

Ixelles habillera ses employés de vêtements équitables et durables

Els Gossé, échevine en charge de la politique d’achat à Ixelles, estime que par ses achats durables, la Commune pourrait influencer le privé. Ecolo-Groen Ixelles

Ixelles va désormais équiper ses employés de vêtements durables et équitables. «Car l’industrie du textile a un impact sur l’environnement et la santé de ses travailleurs», estime Els Gossé, échevine en charge.

La Commune d’Ixelles annonce ce 10 septembre qu’elle s’équipera désormais de vêtements de travail équitables et durables: les appels d’offres pour les tenues des employés communaux incluent donc «des conditions sociales, éthiques et écologiques». «Dans un premier temps, l’accent sera mis sur l’achat de pantalons et de t-shirts équitables et durables», annonce la Commune, «avant d’étendre la politique d’achat responsable à d’autres vêtements et textiles. Pour mettre en valeur ces bonnes pratiques, Ixelles organisera même un «Fair Fashion Festival».

«Les activités de l’industrie du textile et de l’habillement ont un impact important sur l’environnement, sur la santé des travailleurs qui y travaillent et sur la santé des personnes qui portent les vêtements», estime la Commune d’Ixelles. «Certaines étapes de la production, comme la culture du coton et la production de vêtements, sont connues pour leurs mauvaises conditions de travail et la violation systématique des droits des travailleurs».

L’échevine en charge de la politique d’achat Els Gossé (Ecolo-Groen) estime que «trop souvent, une entreprise ou un gouvernement ne prête attention qu’au prix, à la qualité et au délai de livraison d’un produit lorsqu’il prend des décisions d’achat. Mais une politique d’achat responsable signifie aussi que les produits sont évalués en termes d’aspects sociaux et environnementaux, tels que l’attention portée à l’amélioration de l’empreinte écologique, le respect des conditions de travail et des droits de l’homme».

L’idée est ainsi de montrer la voie au secteur privé, aux fournisseurs et aux citoyens. «En tant que pouvoir public, nous sommes un consommateur important doté d’un grand pouvoir d’achat», poursuit Gossé. «Après tout, une autorité locale achète chaque année une quantité énorme de produits et de services. Nous pouvons ainsi influencer les commerçants à fournir des produits et services plus durables».