CYCLISME

SONDAGE | Wellens, Stuyven, Vanmarcke: qui pour intégrer la sélection belge aux Mondiaux?

SONDAGE | Wellens, Stuyven, Vanmarcke: qui pour intégrer la sélection belge aux Mondiaux?

© Belga & Photo News

Alors que les cinq leaders pour les Mondiaux de cyclisme 2019 sont déjà connus, L’Avenir vous propose de choisir les trois derniers coureurs qui, selon vous, doivent intégrer la sélection belge.

Les cinq premiers noms de la sélection belge pour les Mondiaux de cyclisme ont été dévoilés ce lundi. Ainsi, Philippe Gilbert et Remco Evenepoel (Deceuninck – Quick Step), Greg Van Avermaet (CCC), Oliver Naesen (AG2R) et Dylan Teuns sont assurés de pouvoir jouer la gagne au Yorkshire, le 29 septembre prochain.

 

 

Pour les trois dernières places restantes, il faudra encore patienter jusque lundi prochain. Avant de faire son choix, le sélectionneur national Rik Verbrugghe veut voir à l’œuvre les coureurs belges lors des GP de Québec et de Montréal, ce week-end.

Bien que Wout van Aert soit hors jeu depuis sa blessure au Tour de France et qu’Yves Lampaert semble se focaliser sur le contre-la-montre, il reste de sérieux candidats parmi les coureurs non-sélectionnés.

Qui seront les équipiers de luxe?

Premier étonné de sa non-sélection, Tim Wellens (Lotto Soudal) s’est plaint du manque de communication avec Rik Verbrugghe auprès de nos confrères de la DH. «J’ai eu mon tout premier contact direct avec lui vendredi. Franchement, il y a mieux comme communication, ça change de l’époque de De Weert.» Cette pique ne devrait pas améliorer ses chances de participer aux Mondiaux mais le Trudonnaire pourrait décrocher sa place à la pédale, lui qui a déjà brillé au Canada par le passé (une victoire et un top 5).

Généralement cantonné aux places d’honneur, Sep Vanmarcke (Education First) est revenu dans la lumière en signant une victoire éclatante dans la Bretagne Classic. Sa 8e victoire en carrière, la première sur le circuit World Tour, a-t-elle enfin libéré le Courtraisien? Réponse après le diptyque canadien, où il a déjà signé trois tops 10.

Peu en verve cette saison, Jasper Stuyven (Trek-Segafredo) s’est néanmoins refait une santé depuis quelques semaines. Vainqueur du Tour d’Allemagne, il a également signé plusieurs tops 10 dans des courses d’un jour comme au GP de Fourmies ou à la Brussels Cycling Classic. Il a donc toutes ses chances de faire bonne figure au Canada, où il a terminé sur le podium l’an dernier, et de postuler à une place dans la sélection belge.

S’ils partent avec moins de chance que leurs concurrents, Tiesj Benoot (deuxième de la Bretagne Classic derrière Vanmarcke) et Laurens De Plus ont toutefois pas mal d’atouts à faire valoir. Le coureur tout-terrain de Lotto Soudal a terminé deuxième de la Bretagne Classic derrière Vanmarcke tandis que le grimpeur et coéquipier modèle de Jumbo Visma a remporté le Binck Bank Tour.

Declercq ou Devenyns comme porteur d’eau?

Pour être bien balancée, une équipe cycliste qui participe aux Mondiaux avec des ambitions a également besoin d’un porteur d’eau. Deux coureurs, également coéquipiers chez Deceuninck – Quick Step, se dégagent pour tenir ce rôle: Tim Declercq, présent sur la Vuelta, et Dries Devenyns, engagé au Canada.

Alors, qu’en pensez-vous? Glissez-vous dans la peau du sélectionneur national et choisissez les trois derniers éléments qui épauleront Van Avermaet, Evenepoel, Gilbert, Teuns et Naesen.