article abonné offert

CLIMAT

Pauline risque 5 ans de prison pour avoir voulu défendre sa planète: une action illégale est-elle pour autant illégitime?

Pauline risque 5 ans de prison pour avoir voulu défendre sa planète: une action illégale est-elle pour autant illégitime?

Au même titre que huit de ses comparses, la Française Pauline Boyer risque 5 ans de prison pour avoir décroché un portrait du président de la République dans le cadre d’une action de désobéissance civile. Le but de celle-ci? Dénoncer l’inaction du président Macron face à la crise climatique. facebook Pauline Boyer/Clément Tissot

Neuf activistes en faveur de la défense du climat comparaissent ce mercredi devant la 16e chambre du tribunal de grande instance de Paris. Accusés d’avoir décroché le portrait du président de la République et de vol en réunion, ils risquent de lourdes sanctions pour ce qu’ils qualifient eux-mêmes de «désobéissance civile».