FOOTBALL

«Masterclass», «éclat surnaturel», «Éblouissant»: la presse étrangère sous le charme de De Bruyne

«Masterclass», «éclat surnaturel», «Éblouissant»: la presse étrangère sous le charme de De Bruyne

Photo News

Unanimes, les journaux étrangers ont fait l’éloge des Diables rouges, et plus particulièrement de Kevin De Bruyne, après leur large succès contre les Écossais ce lundi soir.

Après leur victoire en demi-teinte contre Saint-Marin, les Diables rouges ont remis les pendules à l’heure en Écosse dans le mythique stade d’Hampden Park. Et pour la presse étrangère, un homme symbolise cette victoire éclatante: Kevin De Bruyne.

Auteur d’un but et de trois assists, le capitaine d’un soir a enchanté les journalistes sportifs de l’Europe entière. Les journaux britanniques ont particulièrement encensé le joueur de 28 ans. «Kevin De Bruyne a donné une leçon de football créatif à l’Écosse, qui n’a pas trouvé de réponse à sa créativité. De Bruyne compte déjà huit passes décisives en club et en sélection cette saison», constate The Sun.

Qui a besoin d‘Eden Hazard quand vous avez l’éclat surnaturel de De Bruyne?

Il en va de même pour la BBC, qui n’a même pas remarqué l’absence d’Eden Hazard. «Qui a besoin de la star du Real Madrid quand vous avez l’éclat surnaturel de De Bruyne? Il a été auteur d’une masterclass avec ses passes, sa vitesse et sa vision. Il a été récompensé en fin de match par un but somptueux.»

Pour le Scotsman, la «Belgique a assumé son statut face à une équipe d’Écosse impuissante. Ceux qui n’étaient pas au stade ont raté la classe d’un incroyable De Bruyne. Et il y avait Romelu Lukaku, un attaquant monstrueux. Son objectif, un 50e, suivra sans doute bientôt.» De son côté, The Guardian a lui titré: «Une Écosse sans mordant s’effrite face à la classe des attaquants belges». Le journal d’outre-Manche a été impressionné par les Diables. «La Belgique reste une joie à regarder. La facilité avec laquelle ils ont démantelé l’Écosse était telle qu’on aurait dit que les deux équipes jouaient à des sports différents.»

Le Daily Mail est lui revenu sur une sortie de Tielemans, qui avait comparé le style de jeu de Saint-Marin et de l’Écosse. «Le milieu de terrain belge avait fait la une des journaux en comparant les deux équipes. La Belgique a inscrit quatre buts contre les Italiens et en a fait de même à Glasgow, pour la deuxième fois en 12 mois. Si quelqu’un doit être énervé par la comparaison de Tielemans, c’est bien Saint-Marin.»

La première nation au classement FIFA se gorge de confiance, lance des jeunes et Thibaut Courtois empile les clean sheets

Véritable chef d’orchestre de la sélection belge, Kevin De Bruyne a aussi séduit en France où il a été mis à l’honneur par L’Équipe: «De Bruyne, pour vous servir», a titré le quotidien sportif qui n’oublie pas les autres points positifs de la «belge soirée». «La première nation au classement FIFA se gorge de confiance, lance des jeunes et Thibaut Courtois empile les clean sheets: c’était son 43e match sans prendre de but en 76 sélections».

La prestation sans faute des Diables a aussi tapé dans l’oeil des spécialistes du ballon rond en Espagne et en Italie. Selon le quotidien Marca, «De Bruyne a été éblouissant» alors que la Gazzetta Dello Sport a également été épatée par la performance XXL du médian de Manchester City. «Tout devient plus facile avec Kevin De Bruyne dans l’équipe. Il a enchanté le match.»