Passionnée de Go

EdA - 5092195706

Depuis qu’elle a 14 ans, Marie Jemine est passionnée par le jeu de Go, un jeu originaire d’Asie. Cette Esneutoise a d’ailleurs organisé récemment le Congrès européen de Go à Bruxelles, qui a rassemblé 850 joueurs dont certains... professionnels.

C’est à 14 ans que Marie Jemine découvre le jeu de Go. «C’est une amie qui a, en fait, découvert ça dans un manga. Et on a commencé à y jouer sur une feuille de papier. Puis, j’ai continué à jouer sur internet. Je me suis ensuite inscrite dans un club à Liège où j’ai d’ailleurs rencontré mon mari.» Le jeu de Go est originaire d’Asie. Cela se joue sur un plateau quadrillé, que l’on appelle un goban. Deux joueurs s’affrontent en plaçant des pierres noires et blanches sur les intersections. «Le but est ensuite de délimiter le territoire le plus grand possible», explique Marie, «Les règles sont très simples mais ce qu’on peut en faire est très riche. ». Et c’est d’ailleurs ce qui plaît beaucoup à l’Esneutoise. «Une fois que l’on est joueur de Go, en général, c’est très rare que l’on s’arrête. » Au mois de juillet, Marie Jemine a d’ailleurs organisé le Congrès européen de Go à Bruxelles. «C’est, en fait, organisé chaque année dans une ville différente.» Ce congrès accueillait notamment le championnat européen de Go mais rassemblait aussi plein d’autres activités différentes: des cours, des ateliers,… Au total, l’événement a rassemblé 850 joueurs, des amateurs et des professionnels. À l’heure actuelle, Marie avoue être «en pause» avec le Go. «J’ai d’autres projets en ce moment. Mais il y a toujours un plateau de jeu chez moi qui est prêt à être sorti. » Car comme elle le répète, « on n’arrête jamais d’être joueur de Go. »