La passion des abeilles et des ruches, ça lui est tombé dessus un peu par hasard. «J’ai, un jour, un collègue qui est venu à la maison, qui a regardé l’endroit et qui m’a dit que ce serait bien d’y mettre des ruches.

J’ai donc commencé à regarder des vidéos sur Internet. Et j’ai tout de suite accroché. Puis je me suis finalement inscrit à une formation au rucher-école de Huy. Je l’ai d’ailleurs terminée cette année», explique Fabien Geelen.

Il installe donc ses premières ruches en avril dernier. «C’était deux ruchettes, des ruches plus petites qui ne comportent que 6 cadres au lieu de 10», précise Fabien. À mesure que les mois passent, le Flémallois se développe de plus en plus. Et aujourd’hui, il possède une cinquantaine de ruches réparties dans quatre ruchers. «J’en ai un chez moi, à Flémalle. Deux à Tihange et un autre à Neupré. Ceux-là sont installés chez des particuliers qui mettent les ruches sur leur terrain en échange de pots de miel.» En saison (qui s’étend à partir du mois d’avril environ jusqu’à la mi-juillet) Fabien rend visite à ses ruches une fois par semaine. Les ruchers comptent alors environ 50 000 à 60 000 abeilles chacun. Avec ses ruches, Fabien produit évidemment du miel. Cette année, il en a récolté 150 kg. Il vend d’ailleurs des pots de miel de plusieurs sortes: du miel d’acacia, deux types de miels d’été et du miel de printemps à base de colza. Outre la vente de miel, Fabien vend également des essaims d’abeilles ainsi que des reines. Et le Flémallois ne compte pas s’arrêter là. S’il exerce cette activité en complémentaire, il compte bien encore développer ses ruchers. «En 2020, j’aimerais arriver à une centaine de ruches.»

Macbee Honey and Co – www.macbeehoneyandco.com0492 75 49 55