S’il est des associations qui ont pour objectif de donner du bonheur et de faire marcher nos zygomatiques, la Compagnie Rubis Cube en est une assurément!

Les joyeux drilles qui la composent n’hésitent pas à se mettre en scène et à se déguiser pour conter leurs histoires, plus délirantes les unes que les autres. Et ce, depuis de nombreuses années déjà. En effet, après avoir essuyé les plâtres de leurs premiers sketches dans les mouvements de jeunesse de la région, tout s’est accéléré en 2006 avec la création d’un premier spectacle qui eut lieu au festival de rue hervien, rue du Bocage. Depuis, les représentations s’enchaînent tant dans notre région, comme dernièrement à Stavelot, mais aussi à l’étranger pour cette troupe d’une demi-douzaine de personnes basée à Grand-Rechain. «Désormais, dans notre nouveau spectacle, nous sommes présents avec notre pièce nommée Le cas de Noé, explique le Hervien Baptiste Dellicour. Comme le titre l’indique, nous racontons l’histoire de l’arche de Noé d’une manière déjantée où on voit comment vit Noé lors de ce voyage. Avec ses amours, ses déboires.» Mais la Cie Rubis Cube est aussi connue pour mettre sur pied un grand festival de théâtre de rue dans la région: Soiron sur scène. Organisé pour la première fois en 2008 avec seuls quelques spectacles, ce festival a pris une belle ampleur ces dernières années. D’ailleurs, pour cette édition 2019, ce sont à nouveau pas moins de 49 représentations qui ont été effectuées par de nombreuses compagnies, dont certaines internationales. De quoi ravir les 5 000 personnes qui se sont déplacées dans ce village, qui est un des plus beau de Wallonie. Et pour un festival qui est devenu, lui aussi, un des plus beau de Wallonie!