Anne, 40 ans, s’est lancé un nouveau challenge. Cette fille d’agriculteur a fait ses études en agronomie avant de travailler à la ferme.

«Mais élever un troupeau de vaches, ce n’était pas vraiment ce que j’aimais. J’ai eu envie de changement. Et grâce à un voyage en France, en Haute-Savoie, j’ai découvert l’élevage de chèvres. Je suis tombée sous le charme de cet animal. Et j’ai décidé de me lancer dans ce domaine ». En 2018, elle a suivi des cours de fromagerie et puis elle a acheté 21 chevrettes pour lancer son activité. Elle a choisi une race alpine croisée avec la saanen, qui vit en prairie. Après plusieurs mois d’attente, ses petites chèvres étaient prêtes à fournir du lait qu’Anne a pu transformer. Elle confectionne aujourd’hui des fromages frais de 125 grammes. Ils sont natures ou épicés. «J’en fais au miel et thym, à l’ail et fines herbes, à la ciboulette, au curry indien ou encore goût oignon paprika ».

Anne fabrique aussi des fromages frais à tartiner. Eux aussi peuvent être natures ou aux épices. En plus de cela, elle fait de la feta et du fromage affiné qu’elle appelle le benou. «Il s’agit d’une croûte fleurie. Il a le même nom que les habitants de Buvrinnes. C’était un petit clin d’œil ». Anne propose aussi des yaourts faits maison. Ils peuvent être natures ou aux fruits, comme cerise, poire, coco, abricot, mangue ou encore citron cactus. Aujourd’hui, Anne vend ses produits directement à la ferme. L’an prochain, elle va agrandir son troupeau. Son objectif est d’arriver à terme à une soixantaine de chèvres pour pouvoir ouvrir un petit magasin dans sa ferme. Pour l’instant, elle fait beaucoup de marchés pour se faire connaître.

Chèvrerie de cent pieds rue de Cent Pieds 42 Buvrinnes

0478 11 07 98