Proximag

Promouvoir le patrimoine athois

Le cortège de la ducasse d’Ath, réputé pour son authenticité et la beauté de ses costumes, n’a pas toujours affiché le faste d’aujourd’hui.

Sa physionomie actuelle, il la doit en grande partie à Rénovation du cortège, une ASBL créée dans les années 70 et, fort heureusement, toujours active. Constituée d’une trentaine de membres bénévoles, l’association, présidée par Maxime Depotte et Daniel Lizon, travaille sans relâche tout au long de l’année. En partenariat avec la Ville d’Ath, le collectif s’occupe principalement de la gestion de la garde-robe des 400 figurants. Chaque année, plusieurs milliers d’euros sont ainsi investis dans le matériel, les costumes et accessoires des acteurs. Au-delà de l’aspect matériel, la promotion du folklore tient également un rôle prépondérant. L’organisation annuelle d’une conférence dynamique sur l’histoire de la ducasse en fait partie. L’édition 2019 a d’ailleurs marqué la fin des conférences telles qu’on les connaît aujourd’hui.

Si la ducasse ne se déroule qu’une fois l’an, les préparatifs prennent eux bien plus de temps. À peine clôturée, il est déjà temps de penser à la suivante… Ainsi dès septembre, commencera le débriefing. «On a une mission particulièrement difficile car nos prédécesseurs ont mis la barre à un très haut niveau. On se doit de maintenir le cap. Ce n’est pas toujours évident car aujourd’hui, la préparation exige près de 100 réunions par an. C’est un grand défi mais on a un dénominateur commun: nous sommes tous vraiment passionnés!», confie Daniel Lizon. Durant l’année, l’association récolte aussi des fonds à travers diverses activités servant à financer les projets: weekend festif de la fête des mères, tenue d’un bar à l’académie durant la semaine de ducasse, vente de cartes de soutien… Tout cela pour le plus grand bonheur des Athois!

Infos: www.renovationducortege.be