Lorsque son frère lui a suggéré de mettre des ruches dans son jardin, Olivier Devos, était loin d’imaginer que cela ferait naître en lui une telle passion.

«Le monde des abeilles est fascinant, dit-il. Leur vie, entièrement dévouée au travail, est organisée de façon hautement intellectuelle. On croirait à une entreprise au système bien rodé, où, tour à tour, elles sont nourrices, nettoyeuses, cirières, butineuses, gardiennes, selon les besoins de la ruche. L’homme devrait s’en inspirer.» D’une danse, elles indiquent à leurs congénères où trouver le précieux nectar. «J’ai décidé de travailler avec la buckfast, réputée douce et bonne travailleuse. La noire de la région étant parfois plus agressive.» À ne pas confondre, cependant, avec la «vilaine» guêpe, car elle reste indispensable à la survie de notre environnement. «Sa pollinisation assure de bonnes récoltes de fruits et légumes. En Chine, sa disparition a contraint les femmes à devoir grimper aux arbres pour butiner, par elles-mêmes les fleurs.» Le produit de notre apiculteur pecquois est qualifié de miel toutes fleurs. «C’est ainsi qu’on le nomme, quand les abeilles butinent les fleurs de la région.» Principalement, la phacélie, le pissenlit, et la ronce, auxquelles Olivier a pris soin d’ajouter menthe, caryopteris et thym, afin de gâter les hôtes de son jardin, si chères à son cœur. «Beaucoup de variétés de plantes nécessaires à la survie de nos insectes utiles ont disparu, en raison des fauchages précoces et des pulvérisations. Il serait bon de réveiller les consciences et, pourquoi pas, consacrer, à nos butineurs un coin de verdure.» Dans cet état d’esprit, il a construit un gigantesque hôtel à insectes. Convaincus? Consultez son site lapipecq.be renseignant les commerces dépositaires du fruit de sa passion.

L’Apiculteur Rue de Tournai, 108 à Pecq 0475 98 17 89