UNI-VER-SEL ASBL est un réseau dont les membres échangent entre eux des services selon leurs compétences, ainsi que des savoirs (-faire) de façon non-professionnelle.

«J’ai créé le réseau UNI-VER-SEL dans le sillage de la crise financière de 2008, explique le fondateur Marc Honorez. Je recherchais alors une réponse aux difficultés financières auxquelles nous faisions face, avec l’entraide pour bras de levier. Nous avons en effet tous des talents qui peuvent profiter à l’ensemble. J’ai été inspiré par un système d’échanges du même type déjà opérationnel à Bruxelles…» Concrètement, UNI-VER-SEL compte une centaine de familles qui s’organisent pour covoiturer, se prêter des objets, et se céder des choses en surplus, comme par exemple les fleurs et légumes du jardin, ou encore du bois de chauffage.

«Les échanges se font dans le désir d’évoluer vers plus de citoyenneté, de convivialité et de solidarité afin de recréer du lien social. Nous sommes actifs sur toute la Hesbaye Brabançonne à l’Est du Brabant Wallon, et centrés principalement sur les communes de Jodoigne, Orp-Jauche, Hélécine, Incourt, Perwez et celles avoisinantes, où les échanges sont mesurés en unités. Une heure de prestation = 1 unité, quel que soit le service rendu et quelles que soient les compétences de la personne qui l’a rendu.»

À noter que chaque membre s’engage, lors de son inscription (sur le web) à aider le réseau 3 h par an. «Personnellement, je suis apiculteur et, chaque année, je fais appel à l’équipe à l’époque de la miellée. J’ai huit ruches et au moins deux semaines de travail devant moi lorsque je suis seul… Là, on récolte le miel ensemble pendant deux jours avec un roulement de personnes. C’est beaucoup plus agréable…»

Infos : www.uni-ver-sel.net