Mondial de basket: la Fiba reconnaît une erreur d’arbitrage en faveur de la France

Les Français ont bénéficié d’une erreur d’arbitrage dans les dernières secondes de leur victoire contre la Lituanie 78 à 75, samedi à Nankin, a reconnu dimanche la Fédération internationale de basket (Fiba).

Alors qu’il restait 30 secondes à jouer et que la France menait d’un point (76-75), le pivot Rudy Gobert a «nettoyé» le cercle sur le second lancer franc de l’intérieur Jonas Valanciunas. Mais la star des Utah Jazz a touché l’arceau en même temps que le ballon, ce qui est interdit.

Sur l’action qui a suivi, Nando De Colo a marqué le dernier panier de la victoire et les Français se sont qualifiés pour les quarts de finale. Les Lituaniens, qui avaient déjà perdu de justesse contre l’Australie (87-82), sont éliminés.

La Fiba, s’appuyant sur les images vidéo, a admis dans un communiqué que les arbitres auraient dû siffler une «interférence et accorder un point à la Lituanie», qui aurait donc égalisé.

Le score du match n’a pas été remis en cause malgré une réclamation de l’équipe balte, mais les trois arbitres, l’Espagnol Antonio Conde, le Vénézuélien Daniel Garcia Nieves et l’Argentin Leandro Lezcano, n’officieront plus jusqu’à la fin du Mondial, a ajouté la Fiba.

Après le match, l’entraîneur lituanien Dainius Adomaitis avait vivement protesté en conférence de presse, qualifiant la performance des arbitres de «blague».

Son homologue français Vincent Collet avait estimé que «sur l’ensemble du match les Lituaniens n’avaient vraiment pas à se plaindre». «Quand un joueur va aussi fort au panier qu’Evan Fournier, avoir zéro lancer franc à la mi-temps, ça me paraît tout à fait impossible», avait dit le sélectionneur, dont les joueurs ont tiré 18 lancers, contre 29 aux Lituaniens.

Les Français, qui disputeront leur dernier match de poule lundi contre l’Australie, ne sont pas revenus sur la question lors de leur conférence de presse de dimanche.