Courir pour sa santé au jogging de Namur

Courir pour sa santé au jogging de Namur

EdA - Florent Marot

Le jogging de Namur se déroule ce dimanche. Un petit groupe du centre Namex figure parmi les inscrits.

La trente et unième édition du jogging de Namur prendra son départ ce dimanche dans les rues de la capitale wallonne. Au programme: une course enfant (1 km), et deux courses de 5 et 11,7 km. Lors de cette édition, et pour la première fois, un groupe de patients issus du centre d’Exercice Medicine Namex a décidé de participer à la course.

Serge Broka, médecin fondateur, nous explique comment cette initiative est née. «Notre centre a pour vocation d’accompagner les patients dans le cheminement de leur traitement, à travers une mise à l’exercice adaptée, dans un cadre spécialisé. Le but est d’expliquer aux gens en quoi la mise en mouvement peut être favorable et améliorer leur pronostic, leur tolérance aux traitements, voire la réduction de ceux-ci, et leur qualité de vie.Sur ce, nous voulons les rendre autonomes. Un de nos patients a décidé de participer au jogging. Dès lors, nous l’avons directement soutenu et nous avons décidé de le proposer à d’autres patients du centre.»

Ainsi, trois personnes de ce centre de quatre-vingts patients, en moyenne, enfileront leurs baskets pour parcourir les ruelles namuroises.

Un encadrement strict

Les trois patients Namex qui courront ce dimanche ont des profils assez différents. Ce qui suggère un encadrement spécifique. «Deux des patients font partie du service d’oncologie et une dame est plus âgée, explique Serge Broka. Ces personnes peuvent par exemple ressentir des difficultés cardio-respiratoires ou musculaires. Ils seront donc tous encadrés individuellement durant toute la course, par des membres de notre équipe.»

La présence de ces personnes au centre médical vise à améliorer leur pronostic médical et leur bien-être. Le Dr Broka nous confirme que «la pratique du sport est très bénéfique pour eux.Elle leur permet de reprendre le contrôle de leur corps, qui souffre parfois de douleurs ou de sensibilités musculaires.»

Le bien-être par le sport

Si le centre Namex s’occupe de quatre-vingts patients en moyenne, Serge Broka regrette toutefois le peu de visibilité dont il fait l’objet. «Les médecins ne sont pas assez informés de l’existence de centres comme le notre, déplore-t-il. Lorsque nous avons de nouveaux patients, ils connaissent généralement le centre via le bouche-à-oreille ou parfois, via internet. Mais les personnes envoyées par les médecins sont trop rares. Pourtant, je peux vous affirmer que la pratique du sport, en complément de traitements médicaux, est très positive pour les patients. Dans de nombreuses pathologies, la littérature médicale abonde aujourd’hui en ce sens. »

Le jogging de Namur débute dimanche à 9 h 30 (1 km), et se poursuit à 10 h (5 km) et 11 h (11,7 km). Les inscriptions sont ouvertes jusque 23 h 59 ce samedi (www.chronorace. be)