ENVIRONNEMENT – JARDIN

Une espèce de lichen observée pour la première fois en Belgique

Une espèce de lichen observée pour la première fois en Belgique

Ce Strangospora deplanata est un lichen, un organisme composite résultant d’une symbiose entre un champignon et des algues ou des cyanobactéries. Reporters (Illustration)

Un groupe de spécialistes des lichens a découvert un champignon lichénisé jamais encore vu en Belgique auparavant alors qu’il se promenait dans la réserve naturelle «Bos van Aa» à Zemst, dans le Brabant flamand.

Ce Strangospora deplanata est un lichen, un organisme composite résultant d’une symbiose entre un champignon et des algues ou des cyanobactéries. Ses sporophores, soit son appareil reproducteur, sont très petits, mesurant à peine un diamètre de 0,5 mm et arborent une couleur noire sur un fond blanc. Il est facile de confondre ce type de lichen avec d’autres espèces plus courantes. Seul un examen au microscope a révélé qu’il s’agissait de cette espèce.

«Ce n’est pas un hasard si toutes les récentes découvertes ont eu lieu dans des réserves naturelles», qui fournissent le taux d’humidité nécessaire pour cette espèce, explique Dries Van den Broeck, du Jardin botanique de Meise. Celui qui est également membre du Groupe de travail sur la bryologie et la lichénologie (WBL) fait partie des heureux découvreurs de l’espèce en Belgique. «En outre, beaucoup de lichens sont assez sensibles aux pollutions. Il est probable que cette espèce avait tout simplement disparu à cause des pluies acides», avance-t-il.