Des invités surprises

Il n’y a pas que des habitués du challenge Ville de Namur qui ont rejoint Malonne. Amandine Gilson

Les leaders du Challenge de la Ville de Namur n’ont pas eu droit à la victoire à Malonne où des invités surprises se sont imposés.

Surprises, ce dimanche matin, lors de la trente-septième édition du jogging de Malonne. Outre les habitués qui participent depuis de nombreuses années et les différents leaders du challenge de la Ville de Namur - l’événement est la quatorzième manche sur les dix-neuf proposées cette année - quelques coureurs sont venus s’inviter à l’image du Malonnois Mathieu Piron, Simon Hiernaux qui est venu et reparti… en courant puisqu’il habite à seulement quatre kilomètres du lieu de départ, ou encore Bastien Marinx, frustré de sa non-sélection au championnat de Belgique de 5000 mètres, qui avait les jambes qui lui démangeaient. Au total, près de 500 adultes se sont présentés et une grosse centaine d’enfants.

Hiernaux plus rapides que les chiens

En l’absence de Baptiste Weitkunat, l’actuel leader du challenge sur la petite distance, qui a préféré faire l’impasse sur Malonne au profit d’une épreuve qui se déroulait à Lasnes, Mathieu Léonet était le favori. Pourtant, dès les premiers kilomètres, c’est le Floreffois, athlète au Sambre-et-Meuse athlétique club, Simon Hiernaux qui a pris la poudre d’escampette. Les «canicrosseurs» et leurs chiens se sont élancés en premier et l’objectif de Simon était d’aller rechercher tous les maîtres et leurs fidèles compagnons à quatre pattes. Ce qu’il a rapidement fait sans plus jamais voir ses concurrents. Finalement, il s’est imposé avec une grosse trentaine de secondes d’avance sur Mathieu Caminelle et Vincent Cantreul. Chez les dames, Kristel Dambroise, elle aussi leader au Challenge, a décroché la victoire.

La traque aux points bonus

Sur la longue distance, après quelques centaines de mètres, il ne fallait pas être devin pour se rendre compte que Bastien Marinx, un autre spécialiste du SMAC, allait sans doute signer le meilleur chrono. De fait, deux minutes et dix-neuf secondes, c’est le temps qui séparait Marinx de Christopher Van Leendert. Actuel leader du challenge, ce dernier ajoute encore quelques points bonus à son palmarès pour tenter de s’assurer la victoire finale. Troisième après quelques kilomètres, Aurélien Lefèvre s’est laissé redescendre au profit de Mathieu Piron qui a complété le podium masculin.

Chez les dames, retour gagnant pour Anaïs Oulukoff qui a devancé Marie Bailleux et Maude Arnould. Après un mois d’entraînement et de vacances en Espagne, la gagnante confirme sa supériorité sur les courses du challenge bien qu’elle n’occupe pas encore la première place, n’ayant pas le nombre de courses requis.

La prochaine manche du challenge de la Ville de Namur, c’est déjà ce dimanche lors du jogging de Namur, qui va certainement encore accueillir un grand nombre de pointures, ce qui va chambouler les classements.