article abonné offert

SANTÉ

Rentrée scolaire n’est pas synonyme de «retour des poux»

Rentrée scolaire n’est pas synonyme de «retour des poux»

La meilleure façon de se prémunir des poux, c’est de surveiller régulièrement la tête des enfants. RFBSIP – stock.adobe.com

Avec la rentrée, les pharmacies ont troqué leurs affiches vantant les bienfaits des gélules minceurs contre celles mettant en garde contre le «retour des poux». Pourtant, les poux ne prennent pas de vacances…

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 38 des 406 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?
Nos dernières videos