ARGENT

Les «baby boomeurs» effectuent plus de paiements électroniques que les «millennials»

Les «baby boomeurs» effectuent plus de paiements électroniques que les «millennials»

Les jeunes sont moins nombreux à posséder une carte de paiement électronique. Reporters/BSIP

Les «baby boomeurs» (55-72 ans) recourent davantage (83%) aux paiements électroniques que les «millennials» (19-39 ans) (70%), selon une étude annuelle de Mastercard sur les paiements et les comportements des voyageurs.

Cette différence, a priori étonnante, s’explique par le fait que 78 à 85% des baby boomeurs possèdent une carte de débit ou de crédit, contre seulement 49 à 77% des millennials.

L’étude constate par ailleurs une envolée des paiements sans contact: +250% entre 2018 et 2019. Là, par contre, «on remarque que les plus jeunes sont loin devant leurs aînés: près de deux tiers des millennials recourent au paiement numérique ou mobile, contre seulement la moitié des baby boomeurs», souligne-t-on.

Une analyse plus fine montre que la différence se situe surtout au sein des baby boomeurs entre ceux qui sont pensionnés (52% seulement paient par voie numérique) et ceux qui sont encore professionnellement actifs (73%).

En vacances, les deux groupes paient alors plus souvent en espèces que dans leur pays, mais pour des raisons différentes. Les baby boomeurs utilisent davantage leur carte pour régler la note d’un restaurant, les frais de péage, la location d’une voiture et faire du shopping, tandis que les plus jeunes y recourent plutôt pour payer les transports en commun, un taxi, une boisson et de petits achats.

«Étonnamment, en vacances, si 52% des millennials et 44% des baby boomeurs paient en liquide, c’est pour limiter leurs dépenses (seconde raison évoquée). Leur budget vacances semble à peu près identique: environ 1.300 euros», constate encore Mastercard.