MONDE

Crise politique en Italie: Giuseppe Conte doit former un nouveau gouvernement

Crise politique en Italie: Giuseppe Conte doit former un nouveau gouvernement

AFP

Depuis la démission du Premier ministre italien Giuseppe Conte, l’Italie n’avait plus de gouvernement. Mais une solution a finalement été trouvée.

L’Italie est en crise (elle traverse un moment difficile). Son Premier ministre (le chef du gouvernement) Giuseppe Conte, a rendu sa démission le 20 août. Cela fait 18 mois que ce gouvernement avait été formé. Il devait tenir cinq ans. Cette décision est le résultat de tensions au sein de la coalition gouvernementale (lorsque plusieurs partis sont obligés de s’associer pour former un gouvernement).

Lors des dernières élections, c’est le Mouvement 5 Étoiles (M5S), dont Giuseppe Conte fait partie, qui avait été vainqueur. Un électeur sur trois avait voté pour lui. Mais en ayant un tiers des voix, le M5S ne pouvait former seul un gouvernement. Il fallait qu’il crée une coalition.

Le M5S a donc décidé de s’allier avec la Ligue, qui elle aussi avait fait un bond important lors des élections. Le problème, c’est que ces deux partis devaient parvenir à s’entendre… La Ligue est un parti d’extrême droite (raciste, clairement anti-immigrés et antieuropéen). Et l’entente n’a pas pu se faire.

Giuseppe a décidé de démissionner, laissant l’Italie sans gouvernement. Mais un accord a été trouvé entre son parti le M5S et le Parti démocrate. Le Premier ministre va devoir former un nouveau gouvernement en choisissant de nouveaux ministres et proposer un nouveau programme (ce que le gouvernement compte mettre en place pendant qu’il sera au pouvoir). Le président italien Sergio Mattarella devra ensuite donner son accord. Il faudra aussi convaincre les deux chambres du Parlement (là où on fait les lois).

Le sondage de la semaine