article abonné offert

CONSEILS CONSULTATIFS

Leur transparence pose question

Leur transparence pose question

Les chercheurs évoquent «un très petit groupe de super-conseillers rencontrés partout». japolia – stock.adobe.com

«Le fonctionnement de nombreux comités consultatifs belges est peu ou pas documenté et dominé par un petit groupe de super-conseillers», selon les conclusions de deux chercheurs de l’Université d’Anvers.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 31 des 230 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?