article abonné offert

VERVIERS

Simon Lobet, le chantier de l’horreur?

Simon Lobet, le chantier de l’horreur?

Les riverains n’en peuvent plusdes désagréments «évitables» du chantier. EdA Philippe Labeye

Poussière en cas de temps sec, boue par pluie, manque de sécurité, dégâts collatéraux, une trentaine de riverains de la rue Simon Lobet en ont marre du chantier.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 39 des 538 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?