JOGGING

Première récolte pour Dubuc

Première récolte pour Dubuc

Justin Dubuc a profité de l’absence de Simon Thiry pour décrocher sa première victoire de l’année. ÉdA – 5082837628

Le scolaire du JTRR a fait une incursion gagnante dans le Guérit au jogging des Poires. La course a attiré moins de monde que l’an dernier.

Faisant partie durant de longues années du challenge du Grand Couvin (aujourd’hui Mémorial Delobbe), le jogging des Poires figure depuis 2016 dans l’autre grand challenge régional, le Guérit. Mais l’esprit est évidemment resté le même: le comité des fêtes de Pesche sait y faire lorsqu’il s’agit de créer l’ambiance! Organisée lors de la ducasse avec un départ et une arrivée au milieu des baraquements des forains, la course se veut tout aussi sportive que festive. Elle est aussi réputée par son alléchante table de lots (séjour à Disneyland paris, week-ends en Alsace, excursions au Marché de Noël d’Aix-la-Chapelle, VTT, etc.).

Le jogging a toutefois connu une forte baisse de fréquentation: alors qu’ils étaient 408 l’an dernier, ils n’étaient plus que 253 samedi! L’explication peut être trouvée du côté de la chaleur mais aussi surtout de Lompret où se déroulait le matin même le trail de l’Eau Blanche qui, l’an dernier, s’était déroulé une semaine plus tôt. Choisir c’est renoncer: néanmoins certains n’ont pas pu trancher et auront fait les deux courses! Ce fut le cas de Joël Brunebarbe. D’autres se seront concentrés uniquement sur Pesche mais se sont alignés sur les deux distances, Nicolas Rivez par exemple.

Les runners de la courte distance se sont élancés sur le coup de 15 h 20. Un peu plus de 23 minutes plus tard, Justin Dubuc rejoignait l’arrivée en vainqueur. «Je connaissais la plupart des autres concurrents. Même si je savais que je faisais partie des favoris, il y en avait certains dont je me méfiais particulièrement. Mais finalement tout s’est très bien déroulé. Je suis heureux d’avoir pu remporter ma première victoire de l’année! J’ai souvent été deuxième donc une première place, ça booste le moral!»

Le scolaire du Jogging Team du Ry de Rome a profité d’une pause dans le Delobbe pour faire une incursion dans le Guérit. «Le Delobbe, c’est ma priorité absolue. J’espère conserver ma deuxième place actuelle. La première est inaccessible car elle est occupée par Simon Thiry, une vraie machine!»

Sur la longue distance, le Français Victor Fricoteaux a devancé les fidèles du challenge que sont Renaud Leblanc, Maximilien Ghislain et Martin Van Lerberghe. Karen Hamoir est la première dame.