Qui n’a pas rêvé de rouler sur une mobylette, cheveux au vent, même sous un casque? Les vieilles bécanes ont de plus en plus la côte.

Aujourd’hui le vintage est partout: dans la mode, la déco mais aussi dans les 2 roues motorisées. Plus qu’une lubie purement esthétique, l’envie d’acheter, mais surtout de rouler pour le fun sur une vieille bécane devient un réel plaisir pour de nombreux jeunes, et moins jeunes. C’est ce qui a poussé une bande d’amis à constituer depuis peu un groupe d’amateurs de ces 2 roues, le «Chimay Moped Show »: «nous étions quelques amis à posséder une vieille mobylette et à faire des balades ponctuelles. Nous avons ouvert une page fermée sur Facebook pour s’échanger des photos et de petites infos. Puis, on s’est dit pourquoi pas créer un groupe de fans de mobylettes fabriquées avant l’an 2000?», explique Agnès Frisque. Le groupe, ouvert à tous les propriétaires de mobylettes de plus de 20 ans, a notamment pour projet d’organiser ponctuellement des balades touristiques dans la région. La première se déroulera dans le cadre du Rétro Tract le samedi 31 août prochain. Parmi les moyeux qui en seront, François Corman, lui aussi, a été séduit par ces machines old school: «lorsque j’étais ado, mes parents ont toujours refusé que j’achète une mobylette malgré le fait que j’ai toujours baigné dans un monde où les véhicules anciens étaient souvent un sujet de discussion autour de la table. Mais à 18 ans, le permis de conduire en poche, je me suis acheté une mobylette afin de pouvoir me déplacer facilement. Aujourd’hui, la quarantaine venue, à force de voir mes amis s’acheter une mobylette, j’en ai acheté une, puis quelques autres. Je recherche notamment des mobylettes Flandria mais je ne m’arrête pas à cette marque et je profite de lancer à appel à tous ceux qui veulent de défaire de leur vieille mob.»

Contact: 0476 24 16 38