Proximag

Elle chante pour le plaisir

Elle chante pour le plaisir

ÉdA – 5 059 807 946

Chanter par passion, échanger avec le public, expérimenter la scène et la rue en tant qu’artiste. C’est la vie de la jeune habaysienne Florianne Casters. µElle vous confie ce qu’elle aime dans les expériences que son talent lui donne à vivre et partage la suite de son parcours.

Florianne Casters a 17 ans, elle aime chanter. Et elle a une superbe voix. Vous l’avez peut-être déjà entendue en première partie de Suarez à Marbehan l’an dernier. La presse l’a aussi remarquée plus tôt car elle chante en langue des signes avec sa meilleure amie. Tout a débuté il y a quelques années avec un stage chez Nicky Van Durme, une pointure locale en matière de chant. Depuis, Florianne suit des cours de chant et donne des concerts régulièrement, en solo ou en duo. Le moment qui la touche le plus en concert, c’est quand le public se met à chanter avec elle. Elle apprécie vraiment ce partage. Il faut dire que beaucoup connaissent déjà les chansons pop ou de variété qu’elle interprète. Aujourd’hui, un de ses projets, c’est de chanter dans la rue. C’est une expérience qu’elle a testée un jour à Londres, là où les artistes de rue foisonnent: en réponse à un défi entre amies, elle s’est retrouvée à chanter Knocking on Heaven’s Door sur Piccadilly Circus, accompagnée d’un guitariste qu’elle venait de rencontrer. Cet été, elle a eu la chance de participer à un stage d’interprétation musicale dans la prestigieuse école Florent à Paris. D’après les réactions positives des profs, elle peut envisager son futur dans le chant. Le parcours de cette jeune femme en construction est inspirant: elle montre que développer ses talents et réaliser ses rêves, c’est possible quand on y croit et qu’on s’en donne les moyens.

Contact: casters.florianne@gmail.com.