Dans la Basse-Meuse et bien au-delà, vous avez certainement déjà pu assister à un concert de la Bande à Lolo ou chanter à tue-tête la fameuse chanson de «La moto».

Ce groupe oupéyen qui déménage, roi de la fête, s’est diversifié et quatre de ses membres ont formé Été 69. Pour Christian Bragard à l’initiative de la création de ce groupe, la volonté est surtout de satisfaire un public e tout âge, en reprenant un répertoire interprété il y a juste 50 ans. «C’est aussi pour moi une manière de marquer mes 50 ans de scène car c’est en 1969, alors que je n’avais que 15 ans, que j’ai fait mes débuts sur scène comme bassiste, saxophoniste et chanteur».

Nostalgie de cette année mythique ou tout n’était que Peace & Love et d’une grande richesse dans le domaine de la variété musicale avec, entre autres, le festival de Woodstock et ses découvertes comme Santana, Ten Years After. Mais aussi Abbey Road ou encore les Beattles, Joe Dassin, Sylvie Vartan… Un demi-siècle plus tard, ces tubes sont encore dans toutes les mémoires et Eté 69 vous propose de les revivre en concert.

«Le répertoire se compose de 28 titres sortis ou découverts en 69. Les chansons sont parfois arrangées, imitées ou adaptées au goût du jour. Le concert se décline en 2 parties de 50 minutes de plaisir». En plus de Christian Bragard à la basse, au sax et au chant, on retrouve Patricia (ex-chanteuse de la Bande à Lolo) et 3 musiciens actuels: Olivier Theunens (batterie et chant), Sébastien Soiron (claviers et chant) et Vittorio Magrofuco (guitare). «‘69, c’était l’année magique. Les premiers pas sur la lune, Eddy Merckx, Joël Robert…»

Page FB Christian Bragard