FOOTBALL

En infériorité numérique, le Standard renverse Courtrai et prend la tête du classement: ce qu’il faut retenir du match

À dix pendant 70 minutes, le Standard a arraché la victoire face à Courtrai (2-1). Les Rouches sont leaders du championnat.

Suite à la défaite de Malines et au report de la rencontre de Bruges, le Standard pouvait passer en tête du classement. L’exclusion rapide de Maxime Lestienne a rendu la tâche des Rouches compliquée mais… Ils se sont imposés en toute fin de match grâce à une réalisation de Selim Amallah.

Les hommes de Michel Preud’homme prennent deux points d’avance sur le FC Bruges, qui compte un match de retard.

Une victoire aux tripes pour les Rouches, juste avant le Clasico de la semaine prochaine.

Voici ce qu’il faut retenir du match.

Lestienne bêtement mais logiquement exclu

Dès la 22e minute, Maxime Lestienne est exclu pour deux cartons jaunes. Le milieu de terrain rouche reçoit une deuxième carte pour avoir poussé le cuir (volontairement?) avec son bras gauche dans le but adverse. Avant cela, dès les prémisses de la rencontre, Lestienne avait reçu un bristol jaune pour une simulation dans le rectangle courtraisien.

Entre les deux cartons jaunes, le Liégeois avait été victime d’une poussée dans le rectangle. Le VAR n’est pas intervenu. Une décision incomprise par les Rouches, ainsi qu’un certain Marcel Javaux.

En supériorité numérique, Courtrai prend le dessus

L’exclusion de Lestienne se fait rapidement ressentir. À onze contre dix, Courtrai parvient à ouvrir le score à la 33e minute. Éric Ocansey est à la retombée d’un centre précis de Kristof D’Haene. C’est 0-1 pour les hommes d’Yves Vanderhaeghe.

En supériorité numérique, les Courtraisiens mettent le pied sur le ballon et contrôlent la rencontre.

Les montées de Carcela et Limbombe changent tout

La montée de Mehdi Carcela a le don de changer la physionomie du match. Le Standard pousse pour égaliser et Sclessin se réveille.

À la 80e minute, Anthony Limbombe, entré au jeu peu de temps avant, voit sa frappe repoussée sur la ligne. Sur le corner qui suit, Kostas Laifis égalise de la tête (1-1, 82e).

Quelques secondes avant le temps additionnel, Carcela met Selim Amallah sur orbite, le milieu de terrain donne l’avantage aux siens et offre la victoire au Standard (2-1, 89e). Sclessin peut exploser !

Une ovation pour l’enfant du pays

Axel Witsel a donné le coup d’envoi de la rencontre. Sclessin lui a réservé une belle standing ovation. Les fans rouches ont applaudi et scandé le nom du Diable rouge. Le joueur de Dortmund a disputé près de 200 rencontres à Liège.

La machine à buts s’enraye à Sclessin pendant… 80 minutes

4-0 face à Zulte Waregem, 4-1 face à Mouscron et… 2-1 face à Courtrai. La machine à buts liégeoise s’est enrayée à domicile pendant 80 minutes. La moyenne de quatre buts par rencontre a été mise à mal par l’exclusion de Lestienne.

Néanmoins, aux tripes, les Liégeois ont arraché les trois points et inscrit deux goals en fin de rencontre.

Les compos: on ne change pas une équipe qui gagne au Standard

Michel Preud’homme a aligné le même onze qui l’a emporté 4-1 la semaine dernière face à Mouscron.

Du côté de Courtrai, Kagé était aligné.

En infériorité numérique, le Standard renverse Courtrai et prend la tête du classement: ce qu’il faut retenir du match
-

Pro League

Classement
# MJ V D N B P
1 FC Bruges 14 10 1 3 33/6 33
2 La Gantoise 14 8 2 4 30/16 28
3 Standard 15 8 4 3 29/15 27
4 FC Malines 15 8 4 3 27/23 27
5 Charleroi 14 7 3 4 21/15 25
6 Antwerp 14 7 4 3 28/21 24
7 Zulte-Waregem 15 6 5 4 23/19 22
8 Mouscron 15 5 4 6 21/19 21
9 KRC Genk 14 6 6 2 18/18 20
10 Anderlecht 15 5 5 5 19/18 20
11 St-Trond 14 5 6 3 13/22 18
12 Eupen 15 4 7 4 13/26 16
13 Courtrai 15 4 9 2 23/28 14
14 Ostende 15 3 9 3 17/29 12
15 Waasland-B. 15 2 9 4 13/30 10
16 Cercle Bruges 15 2 12 1 13/36 7