Euro 2019 de hockey - "Une finale gérée de manière très professionnelle", estime John-John Dohmen

(Belga) John-John Dohmen fut le premier à ouvrir la voie du titre européen aux Red Lions, samedi en finale contre l'Espagne (5-0). Bien servi par Victor Wegnez, le Brabançon marqué dès la 10e minute d'une reprise en un temps.

"Je suis vraiment heureux que ce soit Victor qui me fasse la passe sur ce premier but", a réagi l'un des plus anciens Lions du groupe de Shane McLeod, élu meilleur joueur mondial en 2016. "Victor c'est mon clone quand j'étais plus jeune. On est fort complémentaire sur le terrain. On a joué une finale hyper-professionnelle, je trouve. Alors qu'à la Coupe du monde le stress est resté présent jusqu'au bout, ici ont a su marquer rapidement, ce qui nous a délivré. L'Espagne a ensuite craqué mentalement et nous avons pu déroulé." Avec Thomas Briels, le meneur de jeu du Waterloo Ducks est le seul rescapé de la qualification historique de la Belgique pour les JO de Pékin, lors de l'Euro de Manchester en 2007. "Si on m'avait dit à cette époque que 12 ans plus tard j'allais être à la fois champion du monde et d'Europe, j'aurais dit +pourquoi pas?+. On avait déjà des plans de médailles à long terme, mais on savait aussi que le chemin serait long. Il y a eu des échecs, mais on y a toujours cru. Il ne faut juste jamais baisser les bras." (Belga)