BRUXELLES

Pompier agressé lors d’une intervention à Laeken: le parquet ouvre une enquête

Pompier agressé lors d’une intervention à Laeken: le parquet ouvre une enquête

ÉdA

Un pompier a été agressé dans la nuit de vendredi à samedi à Laeken par un jeune homme, a indiqué le porte-parole des pompiers Walter Derieuw. Le parquet de Bruxelles a ouvert une information judiciaire à la suite de l’incident.

«Les parties impliquées seront entendues dans les prochains jours afin de déterminer les circonstances de l’incident», a fait savoir un porte-parole du parquet de Bruxelles.

L’homme du feu a reçu un coup de poing et a repoussé son agresseur. Le pompier est en incapacité de travail pour au moins une semaine.

«La direction a introduit une plainte contre l’agresseur afin de faire toute la lumière sur cet incident et éviter toute forme d’impunité», a précisé M. Derieuw.

Les pompiers bruxellois ont dû intervenir vendredi soir à deux reprises à la Cité modèle; une première fois pour un feu de poubelle à 22h05 et une deuxième vers 22h40 pour un container de PMC en feu. Selon les secours, il y avait plusieurs groupes de jeunes dans le quartier, en raison du beau temps mais aussi du feu d’artifice tiré depuis le Palais 5 du Heizel.

«En fin d’intervention, un pompier était en train d’enrouler la lance d’incendie lorsqu’il a été accosté par l’une des personnes présentes. Après un court échange verbal, celle-ci est partie puis est subitement revenue en arrière pour taper sur l’épaule du pompier. Ce dernier s’est retourné et a reçu un coup de poing au visage. Le pompier a repoussé son agresseur; tous deux ont perdu l’équilibre et sont tombés dans un escalier.»

L’agresseur a alors été maîtrisé par d’autres pompiers en attendant la police. Lui et sa victime ont été emmenés à l’hôpital. Le pompier est en incapacité de travail pour une semaine au moins, selon le porte-parole.

«Le pompier aurait perdu une dent et est en incapacité de travail jusqu’à la fin du mois au moins. Il a été décidé de faire appel à la police pour toute autre intervention de nuit dans le quartier. La direction condamne fermement toute forme d’agression contre ses pompiers et exprime son soutien au personnel de terrain», a conclu le porte-parole.

Le parquet précise que l’homme qui a donné le coup de poing était sous influence de l’alcool et n’a donc pu être entendu. «Il sera convoqué dans les prochains jours pour une audition, tout comme les autres protagonistes et les témoins», a précisé le porte-parole du parquet.