JEMEPPE-SUR-SAMBRE

La manifestation anti-migrants prévue dimanche à Spy interdite par la commune

La manifestation anti-migrants prévue dimanche à Spy interdite par la commune

ÉdA – Florent Marot

La commune de Jemeppe-sur-Sambre a décidé d’interdire tout rassemblement sur la voie publique du 24 au 25 août, a-t-elle indiqué vendredi en début de soirée.

Cette interdiction vise en particulier la manifestation anti-migrants prévue dimanche à Spy, situé sur son territoire, à la suite d’une altercation entre des citoyens et des migrants.

La décision a été prise par le collège communal à la demande de la bourgmestre de Jemeppe-sur-Sambre, Stéphanie Thoron. Celle-ci a été appuyée par la police locale et est justifiée «au regard du nombre très important de messages appelant à la violence» postés sur les réseaux sociaux.

Les organisateurs de la manifestation, le collectif de citoyens «Spy en colère», n’ont pas encore réagi à cette annonce. Mais la police craint que la manifestation prévue dimanche à 14h30 ait bien lieu.

«Celles et ceux qui se rassembleraient malgré l’ordonnance s’exposent à une arrestation et à des amendes», a souligné le chef de corps de la zone de police faisant fonction, Frédéric Henry.

Les faits à l’origine du rassemblement remontent à mercredi. Une altercation a eu lieu entre des migrants installés provisoirement à Spy et des habitants du village, comme l’ont confirmé les autorités communales.

«Ce que nous pouvons dire à ce stade, c’est que deux personnes ont été interpellées et qu’un PV sera dressé dans le mois pour coups et blessures réciproques», a précisé le chef de corps ff de la police locale, ajoutant que «contrairement à ce qui a pu être dit, personne n’a été grièvement blessé lors de l’altercation».

La police ne souhaite, en revanche, pas indiquer si une plainte a été déposée ou non.

Plusieurs mouvements d’extrême droite ont marqué leur soutien au collectif «Spy en colère». L’un d’entre eux avait également annoncé sa présence à la manifestation avant que les autorités ne l’interdise.