MONDE

Soupçons de financement libyen en France: un ancien banquier franco-djiboutien inculpé

Soupçons de financement libyen en France: un ancien banquier franco-djiboutien inculpé

Nicolas Sarkozy Photo News

L’ancien banquier franco-djiboutien Wahib Nacer, issu de la galaxie gravitant autour de l’homme d’affaires français Alexandre Djouhri, a été inculpé en février en France dans l’enquête sur le financement libyen présumé de la campagne de l’ex-président Nicolas Sarkozy en 2007, a-t-on appris jeudi de sources concordantes.

M. Nacer a été inculpé notamment pour complicité de corruption active et passive, blanchiment de corruption en bande organisée, blanchiment de fraude fiscale en bande organisée, et complicité de détournement de fonds publics en bande organisée, a indiqué une source judiciaire, confirmant des informations du site français d’information Mediapart.

Ces poursuites lui ont été signifiées le 18 février à l’issue d’un interrogatoire réalisé à Djibouti en présence du juge d’instruction français Serge Tournaire.

Le nom de Wahib Nacer apparaît à de nombreuses reprises dans cette enquête aux multiples ramifications, ouverte en 2013 pour vérifier les accusations portées par d’anciens dignitaires du régime de Mouammar Kadhafi et par le sulfureux intermédiaire Ziad Takieddine.

M. Sarkozy est inculpé dans ce dossier, notamment pour «corruption passive».

Wahib Nacer, 74 ans, a des liens avec la famille saoudienne Bugshan, dont un des membres, l’homme d’affaires Khalid Ali Bugshan, a aussi été inculpé, ainsi qu’avec l’ex-argentier du régime libyen Bachir Saleh et l’homme d’affaires français Alexandre Djouhri, en attente d’une éventuelle extradition depuis Londres.