BRÉSIL - VU SUR INTERNET

Les réseaux sociaux, les incendies en Amazonie et la désinformation

Les importants incendies en Amazonie qui ont été la première tendance mondiale sur Twitter ce mercredi sous le mot-dièse #PrayForAmazonas ont donné lieu à la publication de nombreuses images n’ayant aucun rapport avec les feux en question.

+ PHOTOS & VIDÉOS | L’Amazonie en proie à d’importants feux de forêt

Des internautes, y compris avec des comptes certifiés, ont publié des images anciennes ou prises loin du «poumon de la planète», parfois même loin du Brésil.

Des animaux meurtris, mais pas au Brésil

 

 

L’image d’un singe enlaçant un bébé, apparemment mort brûlé, a été l’une des plus virales. Mais elle a été prise par le photographe indien Avinash Lodhi (B) à Jabalpur.

La photo d’un lapin calciné figure dans diverses publications mais cet animal lui non plus n’a pas été victime des feux de forêt en Amazonie.

 

 

Le lapin en question a été photographié alors qu’il fuyait les flammes à Woolsey, en Californie, en novembre 2018.

Les réseaux sociaux, les incendies en Amazonie et la désinformation
Ce lapin en question a été photographié alors qu’il fuyait les flammes à Woolsey, en Californie. Shutterstock - AFP

Des incendies ravageurs, mais pas en 2019

Les réseaux sociaux, les incendies en Amazonie et la désinformation
Cette photo partagée par certains internautes n’a pas été prise récemment. Facebook - Filosoraptor

Une photo sur laquelle on voit une forêt presque entièrement carbonisée avec en son milieu un arbre solitaire a bien été prise en Amazonie mais il ne s’agit pas des feux de forêt actuels.

Elle a été prise le 4 août 2017 par un photographe de l’agence Reuters, Bruno Kelly, pendant l’«Opération vague verte», un incendie contrôlé de l’Institut brésilien de l’environnement et des ressources naturelles renouvelables, l’Ibama.

Les réseaux sociaux, les incendies en Amazonie et la désinformation
Le cliché a, en fait, été pris en 2017, pendant l’«Opération vague verte». Adobe Stock

Une autre image montre une vaste forêt et de grandes colonnes de fumée. Mais la photographie date de 1989.

Les réseaux sociaux, les incendies en Amazonie et la désinformation
Cette photographie, partagée en masse, date de 1989. Facebook - Filosoraptor

L’acteur Jaden Smith, par exemple, l’a partagée ce mercredi sur son compte Instagram, où elle a eu plus de 1,2 million de «likes».

 

 

L’image a été prise par un photographe de Sipa Press et publiée par « The Guardian » en 2007 dans un supplément sur la déforestation en Amazonie.

Les réseaux sociaux, les incendies en Amazonie et la désinformation
Ce cliché a été publié par «The Guardian» dès 2007. The Guardian

Une photo, prise au niveau du sol, où les flammes dévorent des arbres a été réalisée en Amazonie... mais le 22 novembre 2014.

 

 

L’image a été prise dans l’État brésilien de Maranhao (nord-est) par le photographe Mario Tama, de l’agence Getty Images.

Les réseaux sociaux, les incendies en Amazonie et la désinformation
La photo a été prise en 2014 dans l’Etat brésilien de Maranhao. Getty Images

Enfin, une autre image d’une forêt en feu est également largement partagée sur les réseaux sociaux. Elle a été prise par le photographe John McColgan. Deux orignaux tentent de fuir les flammes.

 

 

Seul hic, elle a été prise le 6 août 2000 dans le Montana, aux États-Unis, dans la zone de la rivière Bitteroot.

Les réseaux sociaux, les incendies en Amazonie et la désinformation
Le cliché a été pris le 6 août 2000 dans le Montana. www.thoughtco.com