article abonné offert

DINANT

«Sans intervention, il serait mort»

Le prévenu s’était littéralement déchaîné sur son beau-fils âgé d’à peine deux ans. Sans hospitalisation, il n’aurait sans doute pas survécu.