article abonné offert

« Publicité, Sauvegarde du peuple » : quand Verviers se voulait française

« Publicité,  Sauvegarde du peuple »  : quand Verviers se voulait française

«Publicité, sauvegarde du peuple»: la devise inscrite sur le fronton de l’hôtel de ville de Verviers. EdA Philippe Labeye

La devise inscrite sur le fronton de l’hôtel de ville,pour laquelle Edwy Plenel s’est déplacé à Verviers, est l’héritage d’une époque dominée par l’émulsion pro-française dans la région.