article abonné offert

FROIDLIEU

La légende des «Leus»

La légende des «Leus»

Chèvre et loup («leu») présents pour évoquer la légende, devant l’évêque du diocèse. ÉdA

En préalable à la bénédiction de la cloche, Francis Albert a présenté à l’évêque la légende des «Leus» (sobriquet, signifiant les Loups, employé pour désigner les habitants de Froidlieu): «Une chèvre est attachée à un piquet, devant le porche de l’église Saint-Barthélemy.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 30 des 96 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?