article abonné offert

FOOTBALL

Hérinnes dans la peau d’un bel outsider

Hérinnes dans la peau d’un bel outsider

Les Hérinnois seront à nouveau difficiles à battre cette saison. ÉdA – 5064719229

Un outsider nommé Hérinnes Avec une équipe plus homogène, Hérinnes espère s’accrocher aux ténors dans une série relevée où il faudra éviter de gaspiller en chemin. On ne sait jamais sur quel pied danser avec les Hérinnois! Souvent imprévisible, l’équipe emmenée par le duo Hermann Bapes et Didier Fack fait partie de ces formations qui font peur. Et pourtant, sur la longueur, Hérinnes a souvent du mal à se hisser dans le Top 5 par manque de régularité, surtout dans la seconde partie de saison. Fidèle parmi les fidèles, Didier Fack espère atteindre cet objectif réalisable qui demande l’implication de tous les joueurs, et pas seulement lors du premier tour. «Souvent, on manque de constance ainsi que de présence aux entraînements. Ici, ça a l’air d’aller mieux. On verra bien si ça se confirme durant la saison.» Avec un effectif qui a connu le retour de quelques anciens, Hérinnes souhaite faire son trou dans une série A qui ne manque pas de candidats au titre. «La préparation s’est bien déroulée même si parfois on a tendance à vouloir trop bien jouer, surtout derrière où certaines erreurs se paient cash. Il faut parfois savoir se montrer efficace même si c’est au détriment du beau jeu. Le noyau de vingt joueurs est suffisant pour nous mais il ne faudrait pas connaître trop de blessures ou de suspensions comme l’an dernier sinon on risque d’être court lors de certains matches. Nous aimerions atteindre le tour final mais pour cela, il ne faudra pas connaître de creux comme c’est souvent le cas, surtout au second tour mais on est confiant avec cette équipe qui ne manque pas de talent.»

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 26 des 143 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?