article abonné offert

RIXENSART

«Pas mieux lotis en Belgique qu’en Italie»

«Pas mieux lotis en Belgique qu’en Italie»

Raymond (Arménie) fêtait son anniversaire. Elisabetta et Laura sont italiennes. En tout, six nationalités sont représentées. ÉdA

Les bénévoles présents cette année à Rixensart sont espagnols, italiens, français, turcs, arméniens et belges. On pourrait penser que la communication entre eux n’est pas simple, mais non, la bonne volonté est là et la plupart parlent français (ou anglais).

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 34 des 157 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?