Julien Dethier survole les berges de l’Ourthe à Hamoir

Julien Dethier survole les   berges de l’Ourthe à Hamoir

Julien Dethier était intouchable à Hamoir. L’athlète est bien en tête du Challenge Delhalle. Léva

Le 6e jogging de l’Ourthe à Hamoir a vu s’imposer deux têtes bien connues, Julien Dethier sur les 15 km et Patrick Philippe sur les 7 km.

C’est un parcours unique, tracé entre les méandres de l’Ourthe, vallonné et surtout rendu technique par la pluie qui a accueilli dimanche passé plus de 400 coureurs. Organisé de main de maître par le trio Loïc Jacob, de l’Office du Tourisme, Steven Van Erps, d’Outsider Sports Events, et le bourgmestre Patrick Lecerf, ce ne sont pas les quelques gouttes de pluie qui pouvaient cacher la satisfaction sur tous les visages, organisateurs et participants.

Du côté des 15 kilomètres, le lauréat a franchi la ligne d’arrivée les mains en l’air et sans se permettre le temps de souffler, il a de suite entrepris quelques foulées de décrassage. Julien Dethier ne s’était pas aligné dans l’idée de s’imposer mais, comme la victoire s’est offerte à lui, il ne l’a pas non plus boudée. «Je suis venu ici dans l’optique de faire une bonne séance d’entraînement. Je voulais faire un Fartlek (NDLR: entraînement alterné) avec quatre répétitions de 1 kilomètre rapide puis 1 kilomètre plus détendu.» Pourtant, ses adversaires du jour n’ont pas pu suivre la cadence imposée par le sociétaire du club de Herve. «Après ma deuxième série, je me suis retrouvé seul. J’ai alors décidé de poursuivre sur un bon tempo. Une victoire sur le challenge Delhalle, ça ne se refuse pas», explique-t-il avec le sourire du vainqueur. Sa place de leader au général bien confortée, c’est avec un tout autre état d’esprit qu’il s’alignera sur le très réputé Jogging de la descente de la Lesse, la semaine prochaine. «Il y aura du beau monde sur la ligne de départ et là, ce sera à fond.»

C’est également isolé que le vainqueur des 7 kilomètres a rejoint les bords de l’Ourthe et du Néblon. C’est une petite surprise de voir Patrick Philippe sur une distance plus courte que de coutume, mais un choix bien réfléchi: le challenge ClaP se disputait sur cette distance. «Cela fait du bien de revenir sur une distance un peu plus courte pour reprendre de la vitesse. Je suis originaire du coin, j’ai beaucoup apprécié courir ici, c’était très plaisant.» Outre le challenge, la fin 2019 s’annonce chargée pour l’infatigable quinquagénaire: «Avec comme objectif les championnats de Belgique semi-marathon à Wevelgem le 22 septembre et de marathon à Eindhoven le 13 octobre.»

Hamoir a pu refermer ce week-end sportif avec deux beaux vainqueurs et une foule de coureurs qui aura à nouveau beaucoup apprécié cette édition.